BIENVENUE VISITEUR !



" L'équilibre doit absolument imprégner le Monde , tant au niveau individuel que collectif , pour que l'harmonie et la paix puissent s'installer . " - Eric G -
---------------------------------------------------
WEB SDR TRAFIC 11M
OU
-----------------------------------------------------
MUSIQUE DE FOND
--------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------

----------------------------------------------------



---------------------------------------------------------


Derniers sujets
» Mon livre d'or !
par Invité Mer 31 Mai - 1:06

» Notions astronomiques à retenir
par Eric G Dim 26 Mar - 5:32

» Actualité , magazines et liens divers
par Eric G Lun 13 Fév - 14:32

» L'abri d'observation : une option devenu une nécessité !
par Eric G Jeu 9 Fév - 9:35

Visiteurs

compteur de visite
RADIO LOCALE
*************************************

*************************************
ACTUALITES LOCALES

Linfo.re : information et actualité a la reunion

LA REUNION SUR GOOGLE MAP



Pourquoi je ne suis pas Radioamateur !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pourquoi je ne suis pas Radioamateur !

Message  Eric G le Dim 24 Mar - 2:48

Pourquoi je ne suis pas Radioamateur !

Mon ressentiment dit avec des mots simples


Si je ne suis pas radioamateur , c'est tout simplement parce que je veux pratiquer la radio avec une certaine liberté et ouverture d'esprit . Ma personnalité étant ce qu'elle est , je me vois mal devoir me travestir pour être ce que je ne suis pas . J'aime l'authenticité , c'est à dire être soi-même .
Nul besoin donc pour moi de passer une licence pour pratiquer ma passion qui consiste à communiquer , à partager , à aider et à aimer les gens tels qu'ils sont .

Mon histoire débute dans les années 70 .
C'est à cette époque que j'ai découvert la CB avec mon premier TX : le Président VINCENT 22 canaux AM/FM 2W .
Une véritable passion était née , avec ce merveilleux projet de vouloir découvrir des gens d'horizons diverses .
J'avais mis les pieds dans un monde plein de diversités et de richesse !

Mes débuts se sont déroulés un peu avant l'époque du phénomène CiBi (années 80) . Une époque qui ma permit de découvrir ce qu'il y avait de meilleur dans cette activité , mais aussi de pire .
C'était une période intenses , riche en propagation , en évènements et en contacts de tous genres .

Parallèlement à cette activité , il y avait les radioamateurs , une classe d'opérateur bénéficiant de plusieurs bandes et dont l'accessibilité ne pouvait se faire que par le passage d'une licence .
C'était ma future étape , un but que je m'étais fixé et qui me paraissait intéressant .
Sans me précipiter , je continuais mon apprentissage sur la Citizen Band , me promettant que le pas vers l'amateurisme ne sera qu'une formalité .

Les années passant , mon expérience radio se mettait en place (la phonie , le numérique , les responsabilités et la  coordination d'un  groupe , les contacts internationaux , les expéditions , les contests , l'accueil d'OMs touristes , les soirées repas ...) , mais mon désir à passer cette licence prenait un tournant mitigé .
En effet , en apprenant à connaitre les Radio Amateurs , ce qui me remontait de ce milieu était malheureusement peu reluisant . Je découvrais des personne qui étaient démesurément sectaires , égocentriques et méprisants (principalement ceux de mon ile : la Réunion).
Déçu de découvrir un tel état d'esprit , la perspective de les rejoindre me paraissait peu réjouissant , je me refusais de prendre le risque de devenir comme eux : des orgueilleux sous la coupe de "lois martiales" .

En attendant de meilleurs jours et dans un soucis de transparence , je fis le nécessaire pour déclarer mes appareils à la gendarmerie (obtention du fameux 30/50)  , puis m'adhérer à la norme 22 canaux FM par l'achat d'une  licence à France-Telecom , ou encore faire la demande d'une licence d'écoute (SWL) auprès du REF .
Le REF , (association prétendument de "référence" dans le monde de la radio) s'est quant à elle contentée de prendre mes cotisations d'années en années , sans un retour d'informations et de pédagogique (comme par exemple guider le jeune opérateur que j'étais)  . Oui , aucune informations , aucun encouragement .
A cette époque , elle profitait largement d'une manne bien appropriée sans "objection de conscience" .
Leurs responsables excellaient dans l'indifférence et l'incompétence , n'écoutant que leur égo , leur "MOI" et refusant toutes idées extérieures , toutes suggestions pouvant parvenir de clubs ou d'indépendants  .
Ces OM là régnaient en maitre !

Ce qui , d'année en année , rendait le rapprochement et la licence définitivement improbable pour moi , non pas parce je n'avais rien compris et que je désirais rester ce "sous-opérateur" (comme le prétendent encore aujourd'hui ses "élites" nombrilistes) , mais parce que je ne voyais pas dans ce monde mon idéal , moi qui  voulais garder ma dignité , ma personnalité , et respecter  l'homme , la communauté à laquelle j'appartenais .
Je n'étais pas prêt à me souiller avec des aprioris et à délaisser ma liberté , mon intégrité , mon humanité .

Que l'on ne s'y trompe pas !


L'examen (à mon avis devenu complètement obsolète aujourd'hui) n'a jamais été un handicap pour moi et pour beaucoup d'autres opérateurs Cibistes en général !
Non ! ce sont bien des raisons plus personnelles , plus humaines et plus affectives qui nous ont poussé à ne pas nous engager sur cette voie .
Je suis devenu un partisan de ceux qui n'avaient aucune envie de rejoindre un monde caractérisé majoritairement par l'intolérance et le sectarisme !

Le fait de rester Cibiste ne signifiait pas non plus demeurer un sous-opérateur !
Non ! jamais je me suis sentis inférieur à cette prétendue "élite" , ni supérieur en quoi que ce soit . 

Nombreux sont des opérateurs du 11M qui ont su montrer leurs valeurs en enseignant des radioamateurs .
On trouve sans difficultés des Cibistes Amateurs qui ont des connaissances techniques avérées , des qualités de réparateur , de l'ingéniosité à bidouilleur et un savoir faire intéressant .

Sans regret !
Ne pas faire parti d'un groupe qui s’octroie et défend le monopole , se comportant comme une "secte d'élites" ... tout cela me rend assez fière de moi et je suis tout heureux d'être resté authentique dans ma passion de la radio , un passionné du local , du DX , du numérique et partiellement du satellitaire .
Les quelques connaissances acquises durant mes années radio me suffises amplement pour poursuivre mon aventure humaine et pratiquer une radio de qualité .

Oui , comme partout , il y a des cons et opérateurs peu scrupuleux sur le 27 Mhz !
Je reprends l'argumentation de ceux qui méprisent ouvertement sans se regarder , oui il y a des imbéciles qui sévissent , faisant de leurs présences et de leurs activités des sources de polémiques pour l'ensemble de la la communauté Cibiste et Amateur radio . Ceux-là ,  il faut les laisser pour ce qu'ils sont , car  comment faire autrement puisque aucune législation ne protège l'activité du 11M .
Ce qui est à retenir par contre, ce sont les autres , ce noyaux d'opérateurs intéressants , compétents et disciplinés qui , par leurs activités ludiques et leur esprit OM , donnent des lettres de noblesse à la 27 Mhz .
Il faut reconnaitre sans détour leur savoir faire , mais aussi leurs droits légitimes à revendiquer d'être des utilisateurs compétents , sachant informer , rassembler , partager et aider .
Bref , des utilisateurs radios qui auraient le mérite d'être reconnus sur le plan législatif !

Ne croyez pas que chez les Radioamateurs tout vas bien !

En effet , chez eux aussi il y a des abrutis et il n'y a pas une catégorie meilleure que l'autre .  
Les deux communautés ont leurs différences , mais cela n'aurait jamais dû les empêcher de se rapprocher , de se comprendre , de se soutenir et de se réunir pour former une grande famille radio , respectueux des uns et des autres . 

Malheureusement , ce n'est qu'un doux rêve à causes des imbéciles et de l'orgueil démesuré de certain .    

Aujourd'hui après plus de 40 années de radio , je confirme une fois de plus ma joie de ne pas être licencié . C'est la tête haute que je revendique mon statut de CiBiste et Amateur radio .
Par contre , j'ai aussi été témoin et déçu  du comportement de nombreux Cibistes devenus Radioamateurs .  Ceux-là  n'ont pas hésité à retourner leurs vestes , méprisant leurs anciens amis et crachant dans la soupe . Ces individus ont pensé que le passage de la licence leur fournissait un statut de meilleur opérateur sur les ondes .
Quelle tristesse et quelle honte !

Eu égard aux lois , les radioamateurs sont dans la légalité !
Nous les Cibistes amateurs , nous sommes les vilains petits canards , des "pirates" .
Cependant , tout "pirates" que nous sommes ,  majoritairement nous restons des OMs disciplinés , respectueux des bandes interdites , du voisinage et des techniques d'installations . Nous utilisons une  bande qui dans la pratique , n'est utilisée par personne , donc nous ne gênons personne .
Pourquoi est-ce donc si difficile de libérer et de règlementer la 11M  ?
C'est un mystère , ou plutôt ne serais-ce pas des gens dans l'ombre qui tirent sur les ficelles , rendant incompétentes nos instances de tutelles ?
Enfin , je pense que le Cibiste amateur doit également avoir le droit (légitime) d'utiliser du matériel décamétrique dans la limite de règles légiférées , d'avoir le droit aux antennes et à un peu de puissance . Notre savoir-faire , notre passion de la radiocommunication est un constat évident .
D'ailleurs , on nous tolère depuis des décennies et qu’attend t-on pour légaliser notre situation .
Cela ne prouverait-il pas que nous avons à faire à de l'incompétence , à des faux-culs ?


Radio-amateurisme et protocoles absurdes


Outre le fait que j'apprécie quand même certaines procédures en amateurisme et sans vouloir généraliser , j'ai toujours eu du mal à m'imaginer incorporer un groupe et ressentir le manque de chaleur humaine , de convivialité , de simplicité , de fou-rire ... à cause de protocoles lourds . Ce manque est un élément oh combien essentiel pour des échanges humains de qualité .
Je ne dis pas qu'ils en sont incapables , mais je vois que malheureusement tous ses opérateurs se doivent d'avoir de la retenue dans leur QSO et sont en quelque sorte emprisonnés dans des protocoles , limitant leurs QSO dans des domaines trop souvent techniques .
Certes , cela peut être passionnant de parler technique , mais en parler systématiquement et ne parler que de cela est à mon point de vue un peu rébarbatif et ennuyeux .  
On peux s'efforcer de comprendre cette façon de faire , mais cela laisse une impression de froideur , de distance et que de tels opérateurs sont comme des "esclaves" de leur passion !
D'ailleurs , l'aspect martial est dû à la disposition S25.2 de leur règlement législatif qui leur stipule bien de limiter leur message transmis à des « communications en rapport avec l'objet du service d'amateur (…) et à des remarques d'un caractère purement personnel » .

Si au hasard d'un QSO , certains se permettent de se "lâcher" un peu , on ressent fortement l'effort exigé et le manque de naturel .

Bah , je crois que vous êtes à plaindre Messieurs et cela doit être un souci au quotidien d'avoir cette épée de Damoclès , chancelante au dessus de vos têtes .
Combien en effet êtes-vous à ne pas être à l'abri du spectre des critiques ou des retombées disciplinaires !
On vous écoute et qu'observons-nous : cette obligation , ce rituel du "sérieux" sous l'emprise de la discipline , de la soumission ,  cela vous rend au final impersonnel et plus prétentieux qu'autre chose .
Sachez et comprenez que vous n'êtes pas au goût de tout le monde , tout comme nous aussi nous ne pouvons pas être toujours à votre goût ! D'ailleurs , de nombreux SWLs et des OMs de votre propre camps se lassent de ses méthodes dépassées , surtout lorsqu'on sait que vous n'êtes que des amateurs et non des professionnels de la radio .

Si c'est cela votre vision de faire de la radio , alors comprenez que certains (et des vôtres) voient en vous en entêtement à conserver des méthodes dépassées , dans un siècle ou l'ouverture est une évidence .
Mais , vous défendez votre "business" avec rage et cela est de bonne guerre !
Mais franchement , je ne trouve aucun plaisir à faire de la radio comme vous .
Mais cela ne m'empêche pas de vous respecter , j'aurais aimé la réciproque !

Vos méthodes que je qualifie de "robotisation" et de "militarisation" font de vous des RA en perte de personnalité , de liberté . Vous doivez respecter le cahier des charges en matière de technicité , mais tout cela , est-ce vraiment d'une réelle nécessité de nos jours ?
Le monde évolue je vous signal , mais vous , radioamateur , ne voilez pas vous ouvrir totalement , intelligemment , en tout essentiellement dans la population qualifiée de "vieille classe" !
Vous vous vantez d'être les seuls dépositaires du sérieux et du savoir-faire , mais vous êtes des aveugles . Car on retrouve toutes les qualités indispensables (et biens d'autres) chez le Cibiste Amateur , mais à des moments précis , sans qu'une pathologie se développe .  

Passons maintenant au fond du problème !

Le 11 mètre a toujours été le vivier du futur du radio-amateurisme et il est regrettable de constater que de nombreux licenciés oublient vite d'où ils viennent , qui ils étaient et qui étaient leurs amis .  
La notion d'amitié chez ses OMs (et donc l'esprit OM) , mais aussi chez d'autres , est complètement à revoir car ils sont devenus les champions de l'amitié basée sur la superficialité , une "amitié"  prête à être brisée dès lors qu'ils obtiennent leur bout de papier et qu'ils se croient d'un coup devenir plus homme qu'ils le sont . C'est en quelque sorte une amitié empreinte d'hypocrisie .
Encore une fois je ne généralise pas , mais je rapporte ce qui est observable et ce que j'ai pû observer durant 40 années de radio !

Voici maintenant ce que le petit Cibiste que je suis se pose comme questions et n'obtient toujours pas de bonnes réponses :
- pourquoi avoir supprimé la licence F0 (ou ne pas le défendre) , proposition rétrograde du REF à l'ouverture de l'amateurisme ?
- pourquoi de nos jours faire passer la licence F4 alors qu'elle n'est plus adaptée ?
- pourquoi persister sur un examen qui donne le sentiment d'intégrer une sorte de caste conférant une identité d'intouchable ?
- pourquoi certains radioamateurs obtus d’esprit crachent-ils leur venin sur les cibistes et amateurs radio qui trafiquent sur une bande considérée comme « piraté » alors qu'aucun mal n'est constaté ?
Manquent-ils de tolérance , alors que leurs bandes sont respectées et qu'il s'agit d'une même passion de découverte des nouvelles technologies , de la culture esprit OM ?
- pourquoi cet acharnement , cette jalousie ?
Est-ce cette absence de licence chez le Cibistes Amateur qui dérange et le fait qu'ils sont capables de faire des contacts radio aussi lointain et aussi intéressants qu'eux ?
- pourquoi les "pourris" seraient-ils uniquement sur la bande des 11 m ?
Ne vaudrait-il pas mieux que chacun regarde chez lui et autour de lui pour constater qu'il n'y a pas de camps ni de bande pour cela ?
- pourquoi ne pas admettre que souvent , ce n'est pas dans le monde radioamateur que l'on apprend le plus de chose ?
- pourquoi une majorité de radioamateurs issus de la CB se croient-ils plus intelligents après avoir passé leur licence ?
- pourquoi le radioamateur veut-il devenir le seul consommateur de fréquences ?
- pourquoi faire preuve d'autant de manque de discernement quand il s'agit d'accuser les cibistes de tous les maux ?

POURQUOI ?

J'espère que la raison fera comprendre aux uns et aux autres qu'il y a parmi les radioamateurs et les Cibistes la même proportion d'imbéciles ! 
J'espère que la raison fera comprendre aux uns et aux autres qu'il y a une légitimité quand le Cibiste Amateur réclame le droit à la bande des 27 M hz , le droit à l'antenne , le droit à un peu plus de puissance et le droit d'utiliser un décamétrique dans le respect de la législation .
On peut espérer que chacun prendra conscience d'une vraie notion de partage , d'une vraie définition du respect , c'est à dire le respect d'autrui et non pas la seule notion superflue de politesse .

Soyons donc respectueux les uns envers les autres Messieurs  !  
Pourquoi serait-il plus difficile quand il s'agit de respect vis à vis des Cibistes ?
Etre un passionné CiBiste Amateur n'est pas plus ingrat qu'un passionné Radioamateur !
NON !
C'est seulement certains imbéciles qui en ont décidé autrement et c'est la seule raison qui peut venir à l'esprit de l'observateur !  

Maintenant , je suis d'accord qu'on ne fasse pas de confusion entre le Cibiste Amateur et le Radioamateur . C'est plutôt compréhensible puisque ce sont deux groupes différentes sur le plan législatif .
Mais les activités des uns et des autres se ressemblent et peuvent être comparées puisque toutes les deux sont orientées sur la radiocommunication .

Parfois on peut se poser la question de savoir si , dans ce monde de la radio , certains ne font pas les choses de manière à engendrer volontairement des conflits entre les deux camps .
Y aurait-il un intérêt quelque part ?
En tout cas , ce ne serait pas nouveau sous nos cieux quand on connait le goût de l'homme pour sa possession , sa jalousie , ses querelles et sa haine de l'autre .  

Un dernier défi pour mieux comprendre l'esprit RA


Prenez 100 radioamateurs et enlevez le pourcentage de tous ceux qui le deviennent par peur ,  par obligation , par intérêt ou tout simplement pour avoir la paix .
Alors vous seriez surpris de constater que cet "esprit radioamateur" si cher à la vieille école des anciens qui s'accrochent et qui veulent coûte que coûte maintenir pour leur "famille" des notions dépassées , eh bien que cette "famille" d'opérateurs ne soit pas d'année en année une cuvée exceptionnelle .  

Que les choses soient claires chers amis , les radioamateurs sont incontestablement indispensables , mais les Cibistes ne le sont pas moins !
Si tous les cibistes ne sont certes pas de bons opérateurs de radio , je ne vois pas en quoi cela fait lever les motifs de critique de ceux chez qui la situation n'est pas meilleure .
Il y a aussi beaucoup de radioamateurs qui ne sont pas de bons opérateurs , qu'on se le dise !
Alors cher OM radioamateur , regardez-vous et ne mettez pas tous les opérateurs de la bande des 11 m dans le même panier .

Pour terminer , j'aimerais remercier les rares RA qui visiblement n'ont pas oublié leurs origines et qui viennent de temps en temps sur la 11M ... Bravo à ceux-là , ils sont honorables et ont tout compris !  I love you

Quant aux donneurs de leçons , s'il vous plait arrêtez de dire : "ne faites pas ceci , ne faites pas cela" . Vous êtes les prétentieux moralisateurs qui se résument bêtement à faire comme vous le dite , à penser comme vous , sinon ce n'est pas bien .

Et vous ancien Cibiste devenu RA , ne crachez pas dans la soupe , ramassez votre hypocrisie et ne trouvez pas toujours de minables excuses pour vous excuser de votre amitié superficielle , de vos promesse non tenues comme ne jamais oublier vos anciens compagnons de trafic . Votre fourberie est légendaire !

Quant à nous Cibistes et Amateurs de tous poils , ne poussons pas trop le bouchon dans notre activité "illégale" , ce n'est pas en provoquant outre mesure que nous serons crédibles !
La corde pourrait bien se casser un jour !

Amis lecteurs , SWLs , Cibistes , Amateurs radio et Radioamateurs , sachez qu'en réalité , pour les vrais passionnés de la radio , qu'il n'y a aucune différence entre Amateurs radio et Radioamateurs .

Merci de votre lecture .
73 à tous !
Wink



Qu'en est-il aujourd'hui ? (Juin 2016)

Avec la présidence actuelle , même si ce dernier reconnait quelques points en communs avec les Cibistes /  Amateurs , il n'en demeure pas moins que de grosses divergences demeurent , inébranlables .
Et si l’actuel Président semble être un peu plus ouvert que ses prédécesseurs , il reste quand même dans la continuité non progressiste des fondements du REF .
Le contraire aurait été surprenant !

L’ouverture est intéressée , c'est ma conviction , l'appel est lancée au passage de la licence (sûrement pour gonfler l'effectif RA en chute libre) .
S'il y a contact , il est fragile et est établis pour faire bonne figure .
Il y a un semblant de communication et "d’acceptation" vers nous les petits opérateurs du 11 mètres .
Sous son air avenant et amical , lui et son conseil d'administration restent sectaires et sont des calculateurs .
http://www.journal11m.com/interview-exclusive-pour-le-j11m-du-president-du-r-e-f-mr-lucien-serrano/

Personnellement je ne reste pas dupes et j'espère que les Amateurs radio resterons vigilants quant aux positions du REF pour ce qui est de nos espoirs sur la nouvelle règlementation à laquelle nous aspirons .
Pour rappel , je rappel  les grandes lignes de nos besoins :
- la reconnaissance légitime de notre présence sur le spectre radio électrique .
- l'utilisation de toute la bande des 11M avec une législation adaptée ,
- le droit à l'utilisation du décamétrique en TX sur la bande 27 Mhz et RX sur les autres bandes ,
- le droit à plus de puissance (50W crête ne seraient pas excessifs)
- le droit à l'antenne

Pour le moment , seul Radio Amateur France (RAF) tend la main aux Cibistes et ouvrent ses portes à tous les passionnés de radio communication .
Espérons à une amitié fidèle , même si on ne devient pas RA !
avatar
Eric G
Administrateur

Messages : 983
Bonbons coco Bonbons coco : 1782
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 57
Localisation Localisation : Ile de la Réunion

http://ericaeromodelisme974.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum