BIENVENUE VISITEUR !



" L'équilibre doit absolument imprégner le Monde , tant au niveau individuel que collectif , pour que l'harmonie et la paix puissent s'installer . " - Eric G -
---------------------------------------------------
WEB SDR TRAFIC 11M
OU
-----------------------------------------------------
MUSIQUE DE FOND
--------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------

----------------------------------------------------



---------------------------------------------------------


Derniers sujets
» Mon livre d'or !
par Invité Mer 31 Mai - 1:06

» Notions astronomiques à retenir
par Eric G Dim 26 Mar - 5:32

» Actualité , magazines et liens divers
par Eric G Lun 13 Fév - 14:32

» L'abri d'observation : une option devenu une nécessité !
par Eric G Jeu 9 Fév - 9:35

Visiteurs

compteur de visite
RADIO LOCALE
*************************************

*************************************
ACTUALITES LOCALES

Linfo.re : information et actualité a la reunion

LA REUNION SUR GOOGLE MAP



L'insécurité : fléau d'une Justice laxiste !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'insécurité : fléau d'une Justice laxiste !

Message  Eric G le Mar 18 Juin - 11:09

Point de vue sur l'insécurité et l'injustice dans notre société
Notre société a besoin d'une réforme de sa Justice pour que le citoyen que nous sommes puisse retrouver une réelle protection et espérer voire la criminalité reculer .
La justice en France est loin d'être répressive . Bizarrement , elle parle d'humanité alors que , par son laxisme , elle oubli la souffrance des victimes et l'insécurité du citoyen .

L'impunité est une réalité de notre système judiciaire

Le volume des infractions commises dans notre société peut être comparé à un iceberg dont la face visible n'est qu'un pâle reflet de la réalité par rapport à la masse émergée de délits non visible .
En effet , les millions d'infractions recensées en une année ne reflète absolument pas la réalité invisible de ce que la société subit .

Ce n'est pas un scoop que de dire que toutes les infractions ne sont pas connues ou dévoilées .
Les raisons sont connues :
- pas de plainte à cause d'un sentiment d'inutilité
- peur de représailles du ou des agresseurs
- honte des victimes en cas de viols ou d'agressions sexuelles
- sentiment d'impunité manifeste chez les victimes à cause de :
* plaintes souvent classées sans suite
* trop de sanctions symboliques
* délais démesurés avant la sanction
* peines trop souvent inexécutées

Une des grande aberrations : la remise en liberté des criminels

Notre système judiciaire présente de grosses failles . Par exemple , par manque de formation criminologique , le profil dangereux de certains criminels n'est pas toujours détecté par nos psychiatres et magistrats .
D'autre part , les autorités sont devenues laxistes et les individus sont remit en liberté alors qu'ils ne sont pas surveillés de manière rigoureuse . Quand on a à faire à de grands criminels , à des prédateurs libérés de surcroit bien des années avant la fin de leur peine , la remise en liberté est une erreur monumentale .
Les faits sont là : la libération conditionnelle est une règle mal fondée et débouche trop souvent sur un nouveau drame . La récidive est manifeste et entraine d'autres victimes innocentes . C'est scandaleux !

A l'évidence , il y a de l'irresponsabilité de la part de notre système judiciaire !
Il y a de l'aberration quand on fait profiter le doute à l'avantage du criminel plutôt qu'à la victime ou à la société .
Il y a incompétence quand aucunes surveillance sérieuses n'est mise en place pour protéger efficacement la collectivité .

Les victimes sont oubliées

Certes , il arrive qu'elles sortent de la machine judiciaire avec une impression d'avoir été traitées avec équité . Mais ce n'est malheureusement pas la règle !
Trop souvent , la plupart des victimes subissent l'injustice et vivent dans le silence et l'oubli , se retrouvant seules face au choc du crime qu'ils ont subit . Ils n'ont le droit que de se taire .
D'autres sont impuissants face aux demandes d'annulation de la procédure pour ce qu'on appelle des "vices de forme". Les avocats quant à eux profitent pour mettre sous silence des actes compromettants et arrivent à remettent en liberté des individus potentiellement dangereux .

Certes , le droit d'être défendu est fondamental . Par contre , ce qui est scandaleux , ce sont les victimes qui subissent les faiblesses et les manquements de la machine judiciaire !
On notera également cette lenteur de la justice qui favorise le sentiment d'impunité et qui prolonge inévitablement la souffrance de ceux qui subissent .
Et que dire de l'épreuve du procès , véritable parcours du combattant que doivent emprunter les victimes , avec pour résultat finale la remise en liberté de beaucoup trop d'agresseurs et l'indifférence que les victimes subissent après coup .
Injustice , stress , dignité bafouée : telles sont les conséquences de notre justice française !

Le sentiment d'insécurité n'est pas une utopie

Sans vouloir être alarmiste , notre société vit de plus en plus dans une anxiété grandissante , et tous ceux qui essai de dédramatiser la situation sont pour moi des inconscients en puissance .
La criminalité augmente . Elle a un coût pour la société . Les gens doivent s'adapter à ce "nouveau" mode de vie et perdent de plus en plus leur liberté .
On s'évite , on subit les incivilités et la violence de mineurs , d'adultes . On subit la récidive des agresseurs , l'incompétence et la contradiction des experts psychiatriques . On subit une justice insuffisamment répressive et un manque de fermeté de la part de l'appareil pénale .

La prévention ne doit pas être au détriment de la justice et de la fermeté

Dans ce XXI ème siècle mouvementé , c'est un angélisme déplacé que nous propose notre machine judiciaire et les divers responsables politiques . Ils se fourvoient dans une solution non répressive de la délinquance et semblent oublier que si la pauvreté peut être source de délinquance , la délinquance crée aussi la pauvreté ... que si le chômage peut être source de délinquance , la délinquance crée elle aussi le chômage .
Depuis quand la délinquance et le chômage encouragent t-ils l'assiduité dans les l'école ?

Certes , la prévention sociale peut être une nécessité , mais il ne faut pas se leurrer quant à son efficacité totale . Il faudrait une véritable politique de mise en oeuvre dès le plus jeune âge pour espérer  son efficacité .
Avons-nous le sentiment que ce soit la priorité dans notre société ?

La réinsertion des délinquants , quant à elle , peut avoir un effet positif sur la récidive . Mais elle ne peut non plus constituer à elle seule une véritable efficacité .
Voudrait-on écarter d'un revers de main naïf ceux qui n'arrivent pas à résister à l'attrait de l'argent gagné facilement et sans effort ?
Que fait-on de l'impulsivité , du goût du risque et des sensations fortes , de vie facile et de refus des contraintes ?
Combien , malgré l'acquisition d'un emploi , deviennent malgré tout des délinquants ?

Quant aux malades , les soins médicaux sont un réel besoin . Mais encore faudrait-il que le traitement soit suivi avant et après l'incarcération . Qu'attendent les autorités pour  assigner une obligation de traitement médicamenteux , sans possibilité pour le patient comme pour le thérapeute de s'y soustraire ?
Inhumaine la procédure ? Ce qui est inhumain , c'est de laisser un prédateur choisir sa victime pour la violer et ensuite la tuer !  
Et comme les soins médicamenteux n'ont jamais démontrés la non récidive , il y a forcément nécessité d'une politique de fermeté et de maintient d'hospitalisation .

La prison n'est pas systématiquement une école du crime

Revenons sur Terre s'il vous plait !
Si on se laisse influencé par les films fictions ou science-fictions que nous font ingurgiter les metteurs en scène au cinéma ou à la télé pour nous en mettre plein la vue , alors oui la prison n'est pas une école de sage et de citoyens honnêtes . Mais dans la réalité , tout n'est pas aussi noir , même si dans certains cas , elle peut effectivement servir d'accélérateur pour certains détenus qui n'ont plus rien à perdre et qui se tissent des réseaux au sein de leur pénitencier .
Par contre , une justice qui n'est pas suffisamment ferme avec un agresseur , et que ce dernier ressent un sentiment d'impunité , alors oui il y a là une forme d'encouragement et la prison peut entrainer la récidive .
Ce qui m'emmène à être pour des peines de prison dissuasives , mais ce n'est malheureusement pas le cas .

Que croyez-vous , ne pensez-vous pas que beaucoup de citoyens violeraient les loi s'ils pensaient pouvoir le faire en toute impunité ?
Ne pensez-vous pas que le nombre de délits commis seraient moins élevés si notre système pénale étaient moins laxiste et plus crédible ?
Je le répète , une vraie justice doit pouvoir prononcer des peines de prison efficaces et réellement exécutées .

La sanction pénale doit être juste , ferme , suffisamment longue pour que non seulement elle joue un rôle de dissuasion , mais aussi de communication . Elle doit exprimer la réprobation du crime et réaffirmer la norme violée du coupable .
Je ne doute pas qu'il faille faire preuve d'humanité vis à vis d'un criminel , d'ailleurs il profite bien des aménagements qu'on lui offre .
Mais n'oublions pas aussi (et prioritairement) , qu'il faut faire preuve d'humanité envers les victimes qui se retrouvent dans la souffrance , ou quand une famille a perdu injustement un proche .

Ne nous méprenons pas : la prison a bel et bien pour fonction de faire reculer la criminalité .
Et plus elle détient des éléments suractifs ou dangereux , plus la société sera sûre .
Plus les délinquants seront condamnés sérieusement , moins ils passeront du temps en liberté , et moins ils pourront commettre de délits dans leur carrière .

Pourquoi faut-il encore démontrer que la libération des détenus à de graves conséquences sur la criminalité ?
Pourquoi faut-il encore démontrer que la surpopulation carcérale ne se traite pas en libérant les malfrats , mais elle se fait par la construction de nouvelles prisons avec les postes qui vont ensemble ?
Pensez-vous vraiment que mettre des criminelles en prisons est une honte pour la république ?
Allons ! C'est la surpopulation et les conditions indignes de détention des êtres humains dans une prison qui doivent être source de honte .
C'est laisser oeuvrer des prédateurs au sein de la société et qui tuent les innocents qui doit être honteux
La prison doit être digne , mais pas pour autant être un endroit facile à vivre .
Nous devrions plutôt avoir honte dans la façon dont notre pays traite les victimes meurtris et abandonnées ...

Pourquoi existe t-il une réticence à punir ?

Par la faute des politiciens , notre système judiciaire se cantonne sur le fait que le risque zéro n'existe pas et que la pauvreté ainsi que le chômage sont la cause de la criminalité . Ou encore , se complet t-ils de croire , que la prison renforce le crime .
Pour eux , la fermeté ne résous pas les problèmes .  

En attendant , cette conception de morale dépassée ne résous pas le mal et la brutalité qui sévit dans notre société .
Si l'action brutale d'un Etat peut être criminel , son inaction l'est également et elle peut avoir de graves répercussions sur ceux ou celles que ce Etat prétend défendre .

Le fait de refuser de punir fermement les fauteurs de trouble , c'est accepter de mettre en danger des personnes innocentes . Je reste donc persuadé qu'il est parfois nécessaire de contraindre des individus violents pour protéger le bien être de ceux qui veulent vivre tranquillement .
Ne l'oublions pas . Le monde autour de nous est bien réel . Toute la philosophie moraliste de salon ainsi que les traditions qui font bien sonner les idées dans des débats intellectuels ou politiques , n'apportent pas toujours l'exactitude des idées même si les propos sont forts et bien sonores .  

Questions :
- Peut-on se dire humaniste quand on ne se soucis pas du nombre de victimes qui résulte de la réticence à punir ?
- Que devient le droit à la sécurité que tout citoyen réclame légitimement ?
- Pourquoi l'enfermement imposé de force à un condamné ne serait-il pas légitime au regard des bienfaits que cet enfermement pourrait apporter à la société ?
- Pourquoi la perpétuité ne serait-elle pas acceptable alors qu'elle empêcherait un criminel de récidiver ?

Etre un humaniste , ce n'est bien sûre pas se désintéresser du sort d'un criminel , mais ce n'est pas non plus se désintéresser du sort des citoyens qui sont menacés par la dangerosité d'individus instables .

D'autre part , pour certains individus dangereux , donner une nouvelle chance n'est pas faire preuve d'humanisme . Ce n'est pas de la générosité , mais c'est au contraire mettre en danger la vie d'autrui .

Même si l'incarcération à perpétuité peut user un homme , ou peut même l'entrainer quelque fois à se suicider , je ne suis pas convaincu que sa libération anticipée avec le risque de mettre en danger la vie d'une autre personne innocente soit la bonne solution .
Sa souffrance est certes perceptible , mais on ne peut pas fermer les yeux sur la souffrance qu'il peut de nouveau infliger à une autre victime .

- Enfin , pourquoi applique t-on le principe de précaution dans de nombreuses affaires et ne pas le faire en toute logique en criminologie ?

Le criminel est-il une victime ?

On peut effectivement être mitigé sur ce sujet . La vie peut être injuste pour des individus s'il est victime d'une famille maltraitante ou d'un milieu social défavorisé .  
Mais réfléchissons un instant , cela ne constitue pas toujours des circonstances atténuantes .
Est-ce que tous les frères et soeurs d'un criminel deviennent des délinquants ?
Est-ce que tous les pauvres de la Terre deviennent des voyous ?
Vous en conviendrez que la réponse est non !
Alors arrêtons d'excuser outre mesure sur les actions illicites et sur la punition qu'un individu subit à cause de sa soif de facilité , de son impulsivité , de son goût du risque , de son besoin de vie facile , de son refus de l'autorité et des contraintes de la vie .

Autre choses , les décideurs sont généralement issus de milieux favorisés !
Auraient-ils mauvaise conscience de leurs privilèges au point de vouloir pardonner ceux qui ne le sont pas ?
Si c'est le cas , alors qu'ils fassent plutôt preuve de courage en apportant à la société les réformes nécessaires aboutissant à l'égalité , à l'équité et à la justice .
Qu'ils fassent cesser le profit , l'abus du dominant-dominé  , l'accumulation des richesses  , l'abus du pouvoir , les exhibitionnistes provocateurs (argent , biens , bijoux ...)

Si les criminels peuvent être effectivement des victimes , n'oublions pas qu'ils font eux d'autres victimes et en plus grand nombre . Ils ne lésinent pas sur la brutalité et font preuve d'un manque d'empathie ...
Pour des raisons d'utilité publique , les jugements judiciaires doivent être efficaces .

La démocratie et ses excès de droits

Trop de démocratie tue la démocratie !
Le droit finit par occuper une place excessive dans la majorité des débats politiques .
Certes , le droit est une évolution dans une société moderne , mais son excès tue d'autres droits .
Il ne suffit pas de connaitre le droit pour réformer les choses . Il y a aussi la connaissances des sciences sociales bien plus utiles .
Ce sont en effet les réalités sociologiques qui montrent plus la pertinence des lois et des règlements .
Ce que je veux dire , c'est que les lois ne sont souvent pas en adéquation avec la volonté des citoyens . La loi impose des normes en fonction des choix politiques . Le droit proviendrait d'une logique intrinsèque , autonome , presque dictatoriale à la société .
C'est le problème ! Il y a manifestement une insatisfaction non seulement au niveau des citoyens n'appartenant pas à la famille politique au pouvoir , mais aussi une insatisfaction au sein de leur propre famille .
Ce qui démontre que les réformes prétendument conformes aux droits et aux exigences des citoyens sont fausses car en défaveur des victimes et du citoyen .
Ce qui veut dire qu'il est dangereux d'assimiler une politique partisane aux droits !

Exclure par principe une idée novatrice , c'est faire preuve de sectarisme et d'irresponsabilité .
Nos élites  devraient plutôt faire fonctionner l'esprit critique , avec logique et raisonnement .
La réflexion ne doit pas être neutralisée par leur étude du droit et ses principes consubstantiels .
Par exemple , une victime ne peut pas être réduit à une simple victime , profitant seulement des miettes d'une justice ayant fait preuve de peu de protection à son égard .
Non ! Une victime doit être personnellement et directement concernées dans les décisions pénales , sans  bien sûre lui donner un droit de véto sur toutes les décisions .
Car , c'est elle qui subit les retombées de l'injustice (représailles , vie exclue , traumatisme divers ...) .
Une vraie Justice doit faire la part des choses entre l'intérêt de l'accusé , l'intérêt de la victime et l'intérêt de la société .  

La science en criminologie est sous-estimée

C'est un constat ! Elle serait pourtant utile et efficace pour mieux protéger la société .
Les travaux criminologiques sont souvent ignorées . Ils font l'objet d'attaques , d'amalgames et de caricatures .
Je prends pour exemple le fameux rapport INSERM qui , sans déterminisme génétique de la part des experts , établissait prudemment que certains troubles du comportement (avec un risque à long terme de délits graves) pouvaient avoir une composante génétique .
En fait , tout comme les symptômes génétiques rares ou non encore découvertes , rien n'interdirait l'existence de gènes qui influenceraient sur le comportement , l'impulsivité d'un individu , le rendant plus sujet à des troubles en association avec un environnement difficile .
Qui a t-il de diabolique dans cette probabilité ?
Mais on a quand même voulu noyer le poisson en criant au scandale et en caricaturant que ses experts avaient déclarés l'existence d'un "gène du crime" .

Voilà une probabilité scientifique , en étude , écartée à grand coup de gueule du simple fait que cela ne plaisait moralement pas à certains obscurantistes .
Par contre , quand d'autres experts (psychiatres cette fois-ci) font libérer des pervers de prison à cause de leurs erreurs de diagnostique et que ses "malades" récidivent aussitôt en tuant ou en violant , là les obscurantistes font comme l'autruche en se mettant la tête sous le sable pour ne pas reconnaitre leurs erreurs et leur fausse "toute puissance" déplacées et morbides .

Idem pour la rétention de sûreté qui est une manière de concilier le fait que certains individus peuvent avoir un trouble psychologique tout en étant responsables de leurs actes . Cette mesure de sûreté ne serait en fait nullement une punition , mais un moyen protecteur d'écarter l'individu troublé de la société .
Là aussi on crie au scandale et on caricature en prétextant que l'individu ne serait pas condamné pour ce qu'il a commit , mais pour ce qu'il risque de commettre .
Et on s'enferme dans des illusions , celles de croire par exemple que ceux qui sont touchés par des troubles mentaux graves et profondes peuvent espérer guérir .

La prévention n'est effectivement pas dans l'intelligence de notre système pénale et de ses ac-colites politiciens . Pourtant , elles permettraient des interventions préventives précoces , favorisant la santé psychologique et physique à long terme , les deux étant intimement liés .
La science criminologique aura bien du mal à percer en France , contrairement aux autres pays voisins !

Les erreurs professionnels

Dans notre système judiciaire , les décideurs et les arbitres que sont les juges ont bien évidemment leur part de responsabilité dans l'impunité des délinquants et des criminels .
Beaucoup sont gonflés d'orgueil , ne reconnaissent pas toujours leurs erreurs ou ont du mal à accepter qu'ils en fassent .
Ils protègent leur toute puissance dans un mécanisme de défense qu'il serait bien difficile de faire écrouler .
Ils dénis leur manque de formation et leur manque de connaissances scientifiques en criminologie , ce sont des intouchables dont la neutralité de jugement et de politique n'est plus que douteuse .

Pareils pour certains avocats qui défendent d'abords leurs intérêts personnels , professionnels et financiers grâce à leur notoriété , au détriment de la vérité et de la justice .
Ils ont également une grande influence dans les politiques menées car ils sièges aux seins des élites .
Ensuite , ses hommes savent déballer toute une richesse d'argumentations et d'idées pour défendre leur thèse . Le manque de morale pour eux n'est pas un frein quand il s'agit de défendre l'immoralité et l'impunité .

Quant aux psychiatres , il y aurait beaucoup à dire sur leur réelle capacité d'expert et sur la qualité de leur formation . Ils manquent cruellement de culture scientifique et criminologique .
Si expérimentés qu'ils se prétendent , ils devraient plutôt  faire preuve d'un peu plus d'humilité quand il s'agit de faire des prédictions surtout quand leur avis mettent en danger la vie d'innocentes victimes  .

Enfin , nos chers responsables politiques excellent dans l'inertie et le manque de courage .
Ils n'écoutent pas et ne sont pas réellement attentifs aux besoins des victimes et des citoyens .
Le pouvoir et le prestige demeureront encore longtemps leur finalité .

Tous (juges , avocats et politiciens) n'entendent pas la fermeté qu'exigent les citoyens en matière judiciaire .

Que faudrait-il faire ?

Au même titre que des millions de citoyens déçus , je serais partisan d'une évidente réforme du système judiciaire .
Je résumerais nos souhaits par ses quelques attentes :
- mettre en place un système pénal qui soit dissuasif
- appliquer réellement les peines
- mettre en place un principe de précaution pour les criminels les plus dangereux
- supprimer la tolérance
- mettre en place des mesures à vie
- prendre en considération le droit des victimes
- mettre en place des juges de qualité , formés et en phase avec les préoccupations des citoyens
- réformer les lois (justice , budgets , dignité humaine aussi bien pour le criminel , mais surtout pour la victime)
- mettre fin à la politisation des intervenants
- rendre la justice aux citoyens avec une politique pénale plus démocratique

Des vies humaines sont en jeu !
Rolling Eyes
avatar
Eric G
Administrateur

Messages : 983
Bonbons coco Bonbons coco : 1782
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 56
Localisation Localisation : Ile de la Réunion

http://ericaeromodelisme974.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Massacre d'un enfant par la décapitation

Message  Eric G le Ven 21 Juin - 9:45

L'horreur subit par le petit Mattéo

Au moment ou je donne mon point de vue sur le laxisme et l'impunité de la Justice Française ("Point de vue sur l'insécurité ..." voir ci-dessus) , un fait divers d'une effroyable barbarie viens malheureusement corroborer mes propos .

De quoi s'agit-il ?
Nous sommes à Saint-Benoît , à l'île de la Réunion .
Pour se venger de sa concubine qui venait de lui annoncer qu'il n'était pas le père de l'enfant au sein du couple , un homme s'est acharné sur le gamin âgé de 4 ans et l'a frappé sauvagement avant de le tuer .
Non content de cet assassinat , il décapite le marmaille avant de l'éventrer et de le bruler . Shocked 
Ensuite , le corps calciné de la pauvre petite victime est donné en pâture à des chiens enfermés dans un parc .Shocked Shocked  

L'abominable information fait la une de l'actualité sur l'ile .
L'acte de torture et de barbarie est insupportable pour la population . Tous sont consternées .
L'enquête est en cours et de nombreuses zones d’ombres demeurent autour de cette affaire .

Cependant , il y a des faits avérés et on apprend avec stupéfaction que l'individu est connu pour sa brutalité .
En effet , il est connu des services de police et de la justice pour sa fragilité mentale . Il a été condamné à plusieurs reprises pour des faits de vols avec violence , de violences aggravées et d'agressions sexuelles ...

De plus , il était en cavale avant de commettre son abominable crime et devait encore exécuter une peine de 6 mois de prison .
Depuis le mois d'avril , il faisait l'objet d'un avis de recherche pour ne pas s'être présenté à différents rendez-vous judiciaires . Les gendarmes le cherchaient , mais manifestement , il se cachait .

LE LAXISME JUDICIAIRE EST DE TOUTE EVIDENCE

Dans mes propos de dénonciation (plus haut) , je parlais de laxisme de la Justice , d'aberration des remises en liberté conditionnelles , de victimes oubliés , d'insécurité pour la collectivité , de manque de fermeté , de réinsertion illusoire , de science en criminologie sous-estimée , d'incompétences professionnelles (juges , avocats et psychiatres) .
Enfin , je faisais allusion à la rétention de sûreté qui aurait été un moyen de concilier un individu présentant des symptômes de troubles psychologiques sérieux et qui , en même temps , serait responsable de ses actes .

Eh bien nous y sommes quand je parlais d'irresponsabilité de notre Justice !

Comprenez bien que si la rétention de sûreté avait été effective pour cet individu (dans le cas présent , il me semble qu'elle aurait été parfaitement adaptée et justifiée) , nul doute que cela aurait constitué un frein et un moyen de protection efficace contre le risque de récidives de la part de ce dangereux individu qui , rappelons-le , n'a pas hésité à tuer un enfant innocent de manière barbare . monkey 
Si cette mesure était appliquée dans notre système judiciaire , alors on ferait de la prévention et aujourd'hui je n'aurais pas eu à écrire ce message , le petit Mattéo serait encore vivant ...

Alors , comprenez toute l'incompréhension , toute la "haine" , toute la colère du citoyen devant un tel évènement , fruit de l'irresponsabilité et de l'impunité d'un système judiciaire qui reste trop souvent passif .

Croyez-moi , si rien est fait avec intelligence et fermeté dans les années à venir , tous les délinquants et tous les prédateurs ont encore de beaux jours devant eux .
Notre justice n'arrêtera pas de nous prouver encore et encore qu'elle est en dehors de la réalité et de l'efficacité .


Nos lois sont dépassées .
Comment pardonner un tel acte !

monkey
avatar
Eric G
Administrateur

Messages : 983
Bonbons coco Bonbons coco : 1782
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 56
Localisation Localisation : Ile de la Réunion

http://ericaeromodelisme974.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum