BIENVENUE VISITEUR !



" L'équilibre doit absolument imprégner le Monde , tant au niveau individuel que collectif , pour que l'harmonie et la paix puissent s'installer . " - Eric G -
---------------------------------------------------
WEB SDR TRAFIC 11M
OU
-----------------------------------------------------
MUSIQUE DE FOND
--------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------

----------------------------------------------------



---------------------------------------------------------


Derniers sujets
» Mon livre d'or !
par Invité Mer 31 Mai - 1:06

» Notions astronomiques à retenir
par Eric G Dim 26 Mar - 5:32

» Actualité , magazines et liens divers
par Eric G Lun 13 Fév - 14:32

» L'abri d'observation : une option devenu une nécessité !
par Eric G Jeu 9 Fév - 9:35

Visiteurs

compteur de visite
RADIO LOCALE
*************************************

*************************************
ACTUALITES LOCALES

Linfo.re : information et actualité a la reunion

LA REUNION SUR GOOGLE MAP



La mort est-elle la fin de tout ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La mort est-elle la fin de tout ?

Message  Eric G le Sam 18 Jan - 8:47

--------------------------

Voilà une question qui demeure d'actualité depuis l'aube de l'humanité !
Et dans son existence , l'homme a tendance à occulter le sujet de la mort dans ses conversations . Pourtant , il serait bon de la comprendre , de la démystifier , car elle fait partie intégrante de la vie .

Il est vraie que très peu d'humains sont revenus de cet état pour nous dire que tout va bien et qu'il n'y a rien à craindre !
( exception faite peut-être pour Jésus de Nazareth dans la tradition chrétienne ou encore toutes les personnes qui sont "revenues à la vie" après une mort clinique . Vous connaissez peut-être : les fameux NDE .)


C'est sûre , notre destinée semble nous échapper , nous n'en sommes pas maître . Issus de la poussière d'étoile , nous retournons sûrement à cette poussière ...


Question : la mort serait-elle irrémédiablement la finalité de la vie ?


Qu'est ce que la vie ? 


Il nous faut d'abord définir ce qu'est la vie .
La biologie se veut être la science de la vie . Si diverses doctrines et théories comme le darwinisme ,
le principe d'Aristote , la biochimie ou la génétique la traquent depuis longtemps dans l’espoir de la définir , il en ressort de toutes ses tentatives et des connaissances acquises , que la vie est une énergie  .
Elle est la base de toute existence dans l'univers .
Même dans notre corps , chaque impulsion nerveuse est un courant électrique , chaque cellule est une mini batterie .


La vie est donc une énergie , elle habite notre corps (lui aussi fait d'énergie) et comme toute énergie , elle ne peut  se perdre , elle ne peut être détruite , mais elle peut seulement se transformer .

Les énergies
cinétiques , potentielles et internes de la matière peuvent s'épuiser .
D'autres par contre s'auto-régénèrent en corrélation avec l'énergie cosmique inépuisable .
Tout laisse à penser que cette Energie cosmique inépuisable est Vivante , Intelligente , Organisatrice ...
Elle est Lumière , beauté , ingéniosité ... Les lois complexes et l'ordre dans l'Univers en sont pour moi des preuves .


Retenons ceci : la vie ( qui est énergie ) est une des structures de la matière . 


Qu'est ce que la mort ?


Il nous faut également définir ce qu'est la mort .
Les trois formes d'énergie ( cinétique , potentielle et interne
) que contient l'univers sont également utilisées par le corps de l'être humain , mais d'une manière très subtil  .
S'il y a déséquilibre entre ses énergies ,  alors la plupart des maladies ( sinon toutes ) peuvent se déclarer  ...


La mort se définirait donc comme une absence de ses énergies ( entrainant l'absence de l'activité électrique cérébrale ) . Quand elle survient ( par épuisement du corps et de la matière )  , d'autres énergies s'échappent ...


Cette perte d'énergie nous mène fatalement à la mort physique .


Tout est énergie .


C'est une évidence , et l'énergie est une invisible force de toutes choses existantes .


Par exemple :




        
  • le corps est un condensé d'énergies . Il est animé par une autre forme d'énergie qui est la " Vie " . 

  •     
  • la matière est énergie , car l'information qu'elle contient soutient sa structure ...

  •     
  • toute choses visibles ou invisibles existent grâce à l'énergie ( les vibrations codées ) .

  •     
  • la conscience est énergie .

  •     
  • la pensée est énergie .

  •     
  • l'amour est énergie .

  •     
  • l'univers lui-même est énergie ( son expansion ) .

  •     
  • la Lumière , l'Intelligence sont des Energies  .


Alors , comprenons bien ceci :
Nous ne sommes pas d'abord un corps physique ...
Nous sommes à la base un "corps d'énergie" qui a une apparence physique .


Animé par différentes énergies ,  "l'esprit" se forme .

Tout comme les atomes s’agglomèrent pour former des molécules , chez l'être humain les énergies se rassemblent pour former l'esprit . L'esprit serait donc constitué par un ensemble de facultés intellectuelles ( conscience , pensées , sensations , perceptions , idées , désirs , rêves etc ... ) et il serait universel . L'esprit est en fait un principe de vie immatériel .


L'esprit à la lumière de la psychologie .


Cette science nous apprend aussi que l'esprit est une énergie psychique . Il est une entité différente de la matière .
Il s'agit de la conscience humaine , quelque chose de non palpable , d'abstrait . Pourtant ,  ce quelque chose de non palpable , d'abstrait , peut être représenté concrètement par des productions mentales , des désirs , des besoins , des idées ... Ces productions mentales ne sont pas organiques car on ne peut pas voir ou toucher une pensée , et pourtant elles existent bien , sous forme d'énergie psychique .

L'esprit , qui par essence est abstrait , est bel et bien une énergie quantifiable et mesurable , expressif .
Lorsque nous pensons , nous désirons , nous prévoyons , nous projetons , il y a production d'énergie active entrainant des conséquences sur la matière . L'esprit qui est donc invisible , informe , impalpable est une quantité d'énergie identifiable et observable de l'extérieur . L'esprit produit donc une énergie à dimension quantitative ( puissance , circulation , devenir ) et qualitative ( forces , conflits ) .


Après observation et écoute , il y a dans le corps quelque chose qui peut être identifié comme étant l'esprit . Le corps et l'esprit étant de toute évidence des entités différentes .
Ne nous arrive-t-il pas , lorsque notre corps est détendu et immobile , que notre esprit soit agité , sautant d’une idée à l'autre , d'un objet à l’autre ?
Cela indique que notre corps et notre esprit ne sont pas la même entité .

En fait , contrairement à la croyance populaire , c'est le corps qui est l'âme et l'esprit habite l'âme !


"L'esprit" se forme ( nait ) par la prise de conscience . 


Comme je le disais plus haut , " Animé par différentes énergies , "l'esprit" se forme .
Ainsi , tout comme les atomes s’agglomèrent pour former des molécules , chez l'être humain les énergies se rassemblent pour former l'esprit ...
 
( Ma conception des choses diffère singulièrement de la pensée courante , à savoir que pour moi l'esprit peut avoir un commencement . Il peut se transférer ou naitre dans une âme (un corps ) pour ensuite mener une existence indestructible ) .


Je m'explique !
Dans la longue période évolutive de l'espèce humaine ( période contrôlée . Voir :  l'homme a t-il été créé ou est-il le fruit de l'évolution ? ) , l'esprit de l'homme a commencé à se former dans une période bien définie que j'appelle "période de transition".
Du stade animal qu'il était , l'homme est devenu humain ( c'est à dire un être doué de pensée ) . C'est dans cette phase de transition
que l'homme a a été appelé à prendre conscience de son âme (son corps) et de la perception de la vie , de ses semblables tout autour de lui . Il y eu donc un commencement , une "naissance" de son entité (son esprit) et cette entité n'aura de but que de se perfectionner et de se développer spirituellement au fil des siècles ...
Il aura pour cela la possibilité de vivre plusieurs vies pour atteindre ce but (principe de la réincarnation) .


Donc , pour revenir sur cette  naissance , l'entité psychologique de l'homme s'est alors formée , installée .
Son esprit ( l'ensemble énergétique ) s'est mit à "naître" au plus profond de son être .

A ce moment là , la prise de conscience a été perceptible chez l'homme et lui a permit de ressentir la place qu'il occupait dans la matière , dans l'espace (le corps , le monde) et sous le ciel .
C'est à ce moment là qu'il prit conscience par exemple de la peur , de l’amour , de la haine , de la jalousie , de l'orgueil , du complexe , de la beauté , etc ... bref , tous les facettes  propres au "Moi" de l'individu  .

L''homme , ne bénéficiant pas d'une longévité de vie organique importante , il finit toujours et inéluctablement par mourir .
Mais un évènement capital se produisit , car l'homme n'a pas toujours été le véhicule de l'esprit .
A partir de ce ce moment là (de sa mort physique) , son esprit
( sa conscience , ses pensées , ses sensations , ses perceptions , ses idées , ses désirs , ses rêves , etc ... ) comme un bloc se détache et se libère à la mort de son corps organique .
L'esprit faites "d'énergies agglomérées" rejoins alors le monde qui est le sien , à savoir les sphères cosmiques , spirituelles et énergétiques existantes .


Désormais , suite à cette évolution , lors d'une naissance , tout  nouveau-né humain pouvait devenir le tabernacle , le réceptacle de matière , pouvant accueillir un esprit libre qui se destine à évoluer spirituellement si le besoin s'en fait sentir . C'est le principe de la réincarnation !

L'incorporation de ce nouveau "véhicule" (il doit en exister bien d'autres dans l'univers) n'est pas une fatalité , une obligation .
De même , toutes formes de vie intelligente et consciente dans l'univers peuvent devenir le tabernacle d'un esprit libre . Il n'y a que la forme animale qui en est exclus .


Pourquoi la naissance de l'esprit ne s'est-elle pas faite plus tôt chez l'homme ?


Parce que l'homme est un animal et que son animalité primitif ne faisait pas de lui un être doué de conscience , un réceptacle permettant à l'esprit d'évoluer  .
Je le répète et c'est ma conviction , l'esprit ne peut se former ni naître d'un corps (d'une âme) qui n'est pas habilité à la pensée , au raisonnement  , à l'émotion , au désir , aux notions intellectuelles ... bref , l'esprit ne peut siéger dans un être dépourvu de conscience comme chez l'animal .

L'homme à ses débuts était un animal  et comme tout animal , il était en quelque sorte "vide" , c'est à dire n'ayant pas conscience de son existence , n'ayant pas de "Moi" , de sentiments  , et il n'avait pas la perception de la vie , de  la mort , du dedans , du dehors de son être  ...
Il était sans identité et ne subsistait que par son instinct d'animal .


Processus .


C'est seulement lorsque l’homme a commencé à prendre conscience de lui et du monde qui l'entoure , qu'une émission de zones émotionnelles s'est  manifesté en lui . Ces zones émotionnelles ont été appelées à se développer au fil de son évolution par des vies successives vécus soit sur Terre , soit dans d’autres contrés de l'univers .


Ainsi , au fil des siècles , sur le chemin de son évolution , l'esprit ( qui je le rappelle est l'aboutissement d'une prise de conscience , d'une réflexion , de l'identité du Moi etc ... )  évolua et s'échappa pour subsister en tant qu'énergie après la mort physique .
S'il se libère et qu'il est immature , l'esprit (qui est la vraie personnalité) doit alors s'organiser pour réintégrer une nouvelle âme (un nouveau corps) , afin de continuer son évolution .

Tout esprit redevenu libre peut se faire guider par d'autres esprits spirituels plus avancés que lui  . Il peut aussi continuer sa vie spirituelle dans l'au delà , ou réintégrer une vie terrestre (par le fétus) lors d'une conception  , ou encore réintégrer une vie suffisemment évoluée dans l'immensité de l'univers .
L'esprit a en fait le choix de sa nouvelle vie !
Rien ne lui est imposé , mais on peut penser qu'il est conseillé .
.




Il semblerait (pour des raisons diverses) qu'un nouveau-né humain peut venir au monde sans qu'aucun esprit ait incorporé son corps (son âme) .
A ce moment là , une nouvelle entité spirituelle est appelée à "naitre" chez ce bébé . Le terrain génétique et le réseau synaptique du cerveau sont déjà , par hérédité , appropriés et préparés , comme un berceau , pour la naissance de la nouvelle entité .
L'acquisition universelle se transmettant socialement , l'enfant donnera naissance à son propre esprit (très tôt) , dès la prise de conscience , aidé par la transmission de l'enseignement des parents aimants . 


Cette entité , une fois née , demeure indestructible , car elle est énergie .

L'animal , lui , ne peut accueillir l'esprit .


Tous ceux qui prétendent le contraire sont en contradiction avec le principe fondamentale qu'ils défendent eux même , à savoir que l'esprit évolue et ne peut régresser .
Dès lors , un esprit humain qui s'incarnerait dans un animal ne peut que régresser sur le plan spirituel . L'animal n'est pas un support évolutif  approprié  à recevoir l'esprit humain . N'étant pas doué de conscience et de personnalité , l'animal reste dans un stade inférieur à l'homme ( à discuter sur d'autres plans ... ) . L'animal n'a pas conscience de quoi que ce soit , il n'a pas de réflexion , pas de raisonnement sur la vie , pas de notion sur ce qu'il est , sur la peur ou sur la mort .

Je ne dis pas que l'animal ne possède pas ce que j'appellerais une  " énergie primale  " ( une âme ),   mais rien à voir avec la conscience , l'esprit , la spiritualité  ... L'animal n'est pas né pour évoluer sur le plan de la conscience , de l'intellect , de l'identité du "Moi" . L'animal n'évoluera que par rapport à son adaptation à l'environnement . Il est complètement inapte à prendre conscience , facteur essentiel pour que l'esprit spirituel naisse et évolue , ou s'incarne . 


L'esprit spirituel survit .


Il est capital de bien comprendre que , tout en acceptant certaines données scientifiques sur l'apparition et l'évolution de l'homme , il n'est pas scientifique de prétendre que son évolution psychique et spirituelle s'arrête à sa mort physique , et que rien ne peux s’exporter vers un ailleurs  . C'est incontestablement se limiter à une vision des choses peu scientifiques . Par ailleurs , de nombreux phénomènes observables à travers le monde prouvent la véracité de l'existence des esprits après la mort . On peut citer : les fantômes ,  les poltergeists , les apparitions , les mystères , le paranormal etc ... , et bien sûre tout ce qui touche à la bonté et à l'amour du Divin .


Refuser que l'esprit a une existence à part entière est la plus simpliste des attitudes de certains hommes de science . Nier et rejeter tout en bloc est contraire à l'éthique scientifique .


La mort existe par l'imagination que l'on s'en fait .


Pour beaucoup d'entre-nous , elle paraît représenter un horizon impensable , indéfinissable et indépassable . Chez l'homme , c'est avant tout son égo qui lui fait refuser de tout perdre , de quitter ses sensations , ses plaisirs , les gens qu'il aime et les objets en sa possession . C'est l'ego encore qui , mêlé à la conscience et à l'éducation , s'angoisse face à l'insondable , à "l'inconnu" .


La peur qu'enseignent certaines institutions


Les religions , de part leurs enseignements , ne sont pas innocentes de la peur que la mort peut engendrer chez les hommes . Notre manque de confiance vis à vis de la nature créatrice ( dirigée je le rappelle ) y est également pour quelque chose . Quelles sont ces peurs existentielles que nous craignons ?

En voici quelques-unes  :




        
  • Peur de la souffrance physique et psychologique ,

  •     
  • Peur de quitter des êtres chers , des choses auxquelles on tient ( le plaisir , le matériel , les sensations , les sentiments ... ) ,

  •     
  • Peur de l'instant du passage ,

  •     
  • Peur d'être jugé par une puissance supérieure ( l'angoisse d'être coupable de quelque chose ) ,

  •     
  • Peur de l'inconnu . 


La peur de ce qui se passerait après la mort physique .

La peur de l'instant du passage , la peur d'être jugé par une puissance supérieure et la peur de "l'au-delà" ne sont pas fondées .

Voici une vérité qui  devrait apaiser nos craintes . Nous sommes tous des transgresseurs à différentes échelles . Si l'on transgresse , nous ne risquons pas d'être jugé après la mort physique pour la raison suivante : la transgression est un impératif de notre évolution , elle est une épreuve pour l'évolution du droit et de la loi sur le chemin de la spiritualité .  Ce n'est pas dans "l'après" que l'homme doit être jugé , mais ici bas sur Terre , autrement dit dans le monde .

Le jugement et la condamnation de l'homme par l'homme sont donc indispensables non seulement pour évoluer vers toujours plus d’humanité , mais également pour nous libérer de la peur d'être jugé après la mort physique .

Sur Terre , l'évolution de la vie de l'homme est faite de façon à ce qu'il apprenne progressivement à se détacher des futilités durant tout son parcours . En effet , si l'être humain écoute correctement les enseignements de l'existence , s'il comprend pourquoi la vie l'affaiblit progressivement , le ferme à l'extériorité ( perte de la vue , de l'ouie , du désir) , ou encore forme progressivement son esprit au détachement , au lâcher prise , alors il comprends que c'est vers la sagesse que lui conseille d'aller la vie . Lentement dans la vieillesse , nos désirs , nos forces , nos pulsions nous abandonnent .

Vieillir est une sorte de lente régression de l'ego , qui conduit l'homme , en principe , à la sagesse et à la contemplation .

L'esprit ne peut redouter la mort .


Soyons convaincu que , l'instant du passage de la vie à la mort physique n'est autre qu'une étape dans laquelle notre esprit n'a rien à redouter .

A un certain moment , il faut que nous acceptions à lâcher prise , à abandonner tous nos attachements . Il s'agira donc de l'anéantissement total et forcé de notre égo . Au final , des êtres d'amour se positionneront pour nous accueillir ... Notre corps , simple enveloppe restera dans le monde matériel , seul notre esprit migrera  vers la Lumière . 

Soyons confiant , n'ayons crainte , tout se passera bien !



" Je ne prétends pas détenir de vérité .
Je n'ai que des convictions personnelles . "
Eric G


Bonne réflexion !
avatar
Eric G
Administrateur

Messages : 983
Bonbons coco Bonbons coco : 1782
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 56
Localisation Localisation : Ile de la Réunion

http://ericaeromodelisme974.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum