BIENVENUE VISITEUR !



" L'équilibre doit absolument imprégner le Monde , tant au niveau individuel que collectif , pour que l'harmonie et la paix puissent s'installer . " - Eric G -
---------------------------------------------------
WEB SDR TRAFIC 11M
OU
-----------------------------------------------------
MUSIQUE DE FOND
--------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------

----------------------------------------------------



---------------------------------------------------------


Derniers sujets
» Mon livre d'or !
par Invité Mer 31 Mai - 1:06

» Notions astronomiques à retenir
par Eric G Dim 26 Mar - 5:32

» Actualité , magazines et liens divers
par Eric G Lun 13 Fév - 14:32

» L'abri d'observation : une option devenu une nécessité !
par Eric G Jeu 9 Fév - 9:35

Visiteurs

compteur de visite
RADIO LOCALE
*************************************

*************************************
ACTUALITES LOCALES

Linfo.re : information et actualité a la reunion

LA REUNION SUR GOOGLE MAP



Qu'est ce que la conscience ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'est ce que la conscience ?

Message  Eric G le Mar 21 Jan - 14:04

Conscience , Moi , pensée ,  ...
L'esprit au commande de l'homme !


Conscience , Moi , pensée , esprit ... Voilà des mots qui expriment une invisible réalité , une énergie intelligente , une personnalité immatérielle , qui est au commande d'une "machine" organique qui évolue sur la surface de la Terre et qui est adaptée spécifiquement aux conditions de vie sur celle-ci . Cette "machine" est l'Homme . La Terre , elle , n'est autre qu'un des " vaisseau spatiale expérimental " naviguant dans l'immensité de l'univers infini . Ce " vaisseau-maison " , qui n'est qu'un espace d'action transitoire parmi d'autres , offre à ses passagers humains tout le matériel et les énergies nécessaires lui permettant de se reproduire , de respirer , de s'alimenter , de se protéger , d'aller et de venir ... et ainsi de maintenir l'étincelle de vie qui s'active en chacun d'eux . L'esprit pilote au aux commandes .
C'est ainsi que
l'extraordinaire "machine" humaine part en mission et se perfectionne  .


Voilà une façon très imagée , que j'aime bien utiliser , sur la vie de l'homme . Elle est dépeinte un peu comme une fiction ...
Mais n'y a t-il pas qu'un pas entre la fiction et la réalité ?


Au fait , qu'elle est cette énergie intelligente , cette personnalité immatérielle qui s'anime en tout homme ?


Caractéristique de ce qui est appelé : la conscience humaine .


La notion de conscience se distingue dans trois groupes différents :

  • 1 - La conscience d'un point de vue psychologique : perdre conscience , être inconscient .



  • 2 - La conscience d'un point de vue connaissance ou pensée : prendre conscience de quelque chose , être conscient d'une chose , avoir conscience de telle ou telle chose (  en soi , ou en dehors de soi ).



  • 3 - La conscience d'un point de vue morale : avoir mauvaise conscience , avoir un cas de conscience , agir en son âme et conscience , être inconscient .  



Qu'est ce qu'un être conscient ?

Un être conscient est un être qui ressent cette notion de présence envers lui-même et envers le monde . Il a le sentiment qu'il est , qu'il existe , qu'il est entouré de choses indépendantes , ordonnées ou chaotiques .

Etre conscient n'est cependant pas un sentiment , c'est plutôt un don , le don de se savoir exister dans le monde , de savoir qui on est et dans quel monde on est .

Etre conscient  permet de nous représenter que nous existons dans le monde au lieu de seulement le sentir ou le ressentir comme c'est le cas chez l'animal . Nous savons que nous existons , que les choses existent et nous savons que nous savons . Il y a ici une subjectivité de retour à nous-même .


Enfin , être doué de conscience veut dire que l'on est des êtres qui parlent . Nous avons un savoir et ce savoir ne peut exister en dehors d’un discours et de la parole .

Qu'est ce qu'avoir conscience ?


Avoir conscience de quelque chose , c’est se rapprocher de la notion de penser à ce quelque chose . Mais , il ne suffit p
as seulement de penser , il faut aussi savoir qu'on y pense .
C'est penser et avoir conscience d'y penser , c'est à dire avoir conscience d'avoir conscience de quelque chose .


Avoir conscience englobe deux types de choses :




  • celles qui se trouvent en dehors de nous ( les objets du monde , les autres , notre propre corps , mais aussi telle ou telle idée ) .

  • celles qui se trouvent en nous  ( nos pensées , nos souvenirs ou nos perceptions en tant qu'ils sont à nous , qu'ils sont les nôtres ) .


On peut dire que la conscience , c'est la pensée et qu'avoir conscience , c'est penser .


Rappel sur la structure de la psyché .


Freud à schématisé la psyché en instances :




  • Le Ca : c'est l’instance des pulsions , des exigences somatiques dans le psychisme . En lui sont contenus les instinct ( vieil héritage de l'animal que nous avons été ) , les besoins vitaux , les désirs .  Il est totalement inconnu de la conscience, il est réglé sur le principe du plaisir , c’est-à-dire qu’il ne tend qu’à la satisfaction des désirs .



  • Le Moi : c'est l’instance en laquelle on trouve la conscience , c’est-à-dire l’ensemble des représentations dont nous sommes conscients  . Une partie du Moi est inconsciente ( la censure , le refoulement ) . Le Moi se construit sur le principe de réalité , c’est-à-dire qu’il est conscient des impératifs liés à la vie sociale et à la réalité en général . Le Moi est en perpétuelle évolution , il est identitaire et médiateur *.



  • Le Surmoi : c'est l’instance où se trouvent intériorisés les interdits sociaux et les impératifs moraux . Ses contenus sont très déterminés par l’histoire , les moeurs , les impératifs moraux de la civilisation à laquelle nous appartenons et à notre histoire personnelle ( les interdits parentaux , les forces répressives rencontrées au cours de son existence ) . Le Surmoi est inconscient et a pour fonction l'identification , l'auto-observation , le jugement et les systèmes de valeurs .


* Le Moi se trouve coincé entre les exigences du Ca et la sévérité du Surmoi . Plus ces deux sources d’impératifs sont fortes et plus le Moi est soumis à des tensions qui mettent son équilibre en danger .



Qu'est ce que l'inconscient ?


L'inconscient est un processus accidentelle . On peut ne pas apercevoir une perception , ne pas saisir un contenu de notre conscience . Si certains contenus de notre conscience nous échappent et passent inaperçus , ce n'est pas à cause d’un défaut d’attention , mais parce que nous ne pouvons ou ne voulons pas les apercevoir .


Dans la vie psychique , le Ca , le Surmoi , la Censure , le refoulement sont inconscientes . Nous ne sommes pas toujours ce que nous avons conscience d’être et il n’est surtout pas possible de devenir conscient de tout ce que nous sommes , concernant nos pensées , nos actions , nos goûts et dégoûts , nos jugements , notre conduite , notre rapport à nous-mêmes et aux autres . Aussi des désirs peuvent entrer en conflit , en contradiction avec les lois morales ou sociales assimilées . Il en résulte alors un conflit et une souffrance psychologique qui vont enclencher un mécanisme de défense . Pour éviter le conflit , pour ne pas avoir à souffrir de cette contradiction , le désir inacceptable va être refoulé , c’est-à-dire qu’il va être maintenu dans l’inconscience et oublié . Le refoulement qui est inconscient est donc une fuite devant la souffrance .


Il existe aussi des faits psychiques qui ne peuvent pas être expliqués par la conscience , comme par exemple les rêves , les actes manqués , les symptômes de maladies psychiques , ou encore toutes les idées qui nous viennent à l’esprit sans que leur élaboration aient été conduites par la conscience .


La conscience morale est-elle innée ?


Non , la conscience morale n'est pas innée et universelle . Les commandements moraux , souvent dictées par notre petite voix ( la voix de notre âme ) , sont imposés par la vie sociale et ils faut les assimiler , les intégrer jusqu'à ce qu'on est l'illusion de les trouver en soi . La morale est fonction des origines sociales et c'est ce qui explique pourquoi elle peut varier d'un pays à l'autre , d'une société à l'autre , d'un groupe social à l'autre .


Malgré nos acquis , il n'est pas toujours facile de se fier à ses sentiments en matière de conscience morale ! Qu’est-ce qui nous permet de savoir si ce que l’on ressent est morale ou au contraire immorale ? S’en remettre à sa spontanéité , n’est-ce pas prendre le risque , au nom de ce que nous dicte notre conscience , d’accomplir des actions dont la moralité serait contestable ?


C'est pour cela que nous , entité doué de conscience , nous pouvons avoir recours à une autre voix (  la voix de l'esprit  , si nous la laissons s'exprimer bien sûre ) et qui elle , peut nous aider ou nous rappeler à l'ordre en matière de justice , de vertu et de sagesse . Certes , nous ne sommes pas vertueux de manière innée , c'est ce qui fait que dans les difficultés ou dans le doute , cette autre voix qui est esprit ( une réalité immatérielle ) peut par l'intermédiaire de notre conscience nous donner la voie à suivre . Cette autre voix est conseillère de celle de notre âme .


Qu'est-ce que penser ?


Penser , c'est accomplir des actes purement intellectuels .

Posons-nous ces quelques questions :

  • Est-ce nous qui pensons ?

  • Y a t-il quelque chose en nous qui pense lorsque nous pensons ?

  • Qu'est-ce qui nous permet de penser ?


A ces  questions ,  les réponses ne manquent pas . On peut effectivement dire que c'est le cerveau , que c'est le corps , que c'est l'esprit … qui pense .

Comprenons bien ceci :


Il ne fait aucun doute qu'il existe bel et bien une substance pensante chez l'homme . Cette substance pensante qui siège en nous est quelque chose qui n'a aucune matérialité , elle est invisible , impalpable et son activité n'est que de penser . Cette substance pensante ne peut être rien d'autre que ce qu'on appelle l'esprit ( à tord l'âme ) et il n'est absolument pas conçue sur le modèle d'un corps physique .


Il n'y a donc aucune difficulté à comprendre qu'il n'est pas nécessaire d'avoir un corps physique pour avoir la certitude de penser  .


Oui , on peut penser même sans avoir un corps , et notre pensée ne serait pas moins pensée avec ou sans corps .


Sachons que la pensée ou la conscience ou l'esprit ne se réduit pas aux processus corporels , notamment à l'activité cérébrale . L'activité neuro-biologique du cerveau n'est pas la même chose que le fait de penser à une chose et de le savoir . Il y a entre le fait de penser et cette activité une différence de nature qui autorise à dissocier la conscience et le cerveau , sans pour autant nier que dans la vie organique , l'un peut se passer de l'autre . On a d'autant plus de raison de les distinguer qu'on observe pas de concomitance entre la présence de la conscience et l'activité cérébrale : la première peut être intense alors que la seconde est absente , comme c'est le cas durant certaines phases du sommeil , notamment celles au cours desquelles il semble qu'on rêve .  


La pensée (et donc la conscience) n'est pas le cerveau , elle est notre esprit , c'est à dire cette réalité immatérielle qui ne peut être vue ni  détruite et dont la nature est de penser . Elle est une substance pensante qui n'est pas conçue sur le modèle d'un corps physique . Elle demeure pensée même sans avoir de corps , ce qui veut dire qu'elle a toutes les chances de demeurer et d'exister même après la mort organique de notre corps .
J'appelle cette survivance  : le Moi spirituel , notre conscience , notre esprit .


Bonne réflexion !

avatar
Eric G
Administrateur

Messages : 983
Bonbons coco Bonbons coco : 1782
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 56
Localisation Localisation : Ile de la Réunion

http://ericaeromodelisme974.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum