BIENVENUE VISITEUR !



" L'équilibre doit absolument imprégner le Monde , tant au niveau individuel que collectif , pour que l'harmonie et la paix puissent s'installer . " - Eric G -
---------------------------------------------------
WEB SDR TRAFIC 11M
OU
-----------------------------------------------------
MUSIQUE DE FOND
--------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------

----------------------------------------------------



---------------------------------------------------------


Derniers sujets
» Mon livre d'or !
par Invité Mer 31 Mai - 1:06

» Notions astronomiques à retenir
par Eric G Dim 26 Mar - 5:32

» Actualité , magazines et liens divers
par Eric G Lun 13 Fév - 14:32

» L'abri d'observation : une option devenu une nécessité !
par Eric G Jeu 9 Fév - 9:35

Visiteurs

compteur de visite
RADIO LOCALE
*************************************

*************************************
ACTUALITES LOCALES

Linfo.re : information et actualité a la reunion

LA REUNION SUR GOOGLE MAP



S'abstenir de voter : c'est aussi un droit et un devoir !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

S'abstenir de voter : c'est aussi un droit et un devoir !

Message  Eric G le Sam 25 Jan - 14:38



L’abstention , ce n'est pas toujours du désintérêt , de la passivité ou de la négligence , c'est aussi du bons sens !


Article 3 de la constitution : la Souveraineté appartient au peuple
 
En démocratie , le peuple exerce sa Souveraineté en mettant en place ses représentants et en s'exprimant par la voie du référendum .
Ainsi , le vote devient le moyen légitime de choisir ses représentants et le référendum est proposé quand il s'agit de faire valoir son point de vue .
C’est cette participation des citoyens qui fonde la démocratie représentative .


Que faire lorsqu'un citoyen estime que ses représentants ne sont pas (ou plus) légitimes ?

Quand
rien ne va plus dans les avancées d'une société , voter coûte que coûte pour un candidat illégitime n'a pas de sens . Exercer sa souveraineté , c'est aussi montrer son profond désaccord pour toute personne ou parti politique en échec face aux difficultés d'une société  .
Le citoyen doit alors montrer sa lucidité , sa fermeté et s'abstenir de tout vote qui permettrait de reconduire des politiques partisanes , non prospères et anti sociales .
Il ne doit plus se laisser tromper par les beaux discours et les belles promesses électorales .
Il doit mettre un frein aux baratins des uns et des autres s'il s'avère que leurs politiques et leurs programmes n'apportent pas vraiment de vraies solutions .
Et comme tout espoir d'une collaboration massive et constructive des hommes et des partis demeure une utopie , il faut donc s'interposer aux stratégies de division , de prosélytisme et ne plus cautionner de tels candidats .


Pourquoi est ce un devoir de s'abstenir de voter ?

Quand une politique s'avère être inefficace dans la durée ,
c'est que la société qui en est victime est confrontée à des projets de chimère , d'obstinations stériles , sans possibilité de retour vers des bases plus saines .
Il est alors facile de comprendre (surtout lorsqu'il s'agit des grandes classes politiques traditionnelles) que l'obstination des candidats à vouloir coûte que coûte promettre et changer les choses alors qu'ils y parviennent pas , cela s'apparente plutôt à de l'orgueil , à la soif du pouvoir et au prestige que le système peut leur offrir .
Je pense que c'est une vraie raison pour exprimer sa désapprobation , son mécontentement et pour tenir à distance de tels représentants !   Twisted Evil 

En politique , trop de prétendants au leadership ont la fâcheuse habitude d'user de moyens peu scrupuleux pour se faire une réputation . Ainsi , ils ne se privent pas de faire des promesses intenables , démagogiques , voir dangereuses pour arriver à leur fin . D'élection en élection , ils endorment le peuple et assurent les précieuses voix qui les feront s'installer dans le fauteuil du pouvoir .
Voter pour eux , c’est les encourager à demeurer dans cette attitude intéressé , égocentrique , de décideur , de beau parleur , de prometteur , de menteur , et c’est aussi se prendre soit même au piège à rêver le temps de leur campagne électorale .
Une fois élus , le peuple reste sur sa faim car ils arrivent rarement à mettre en place toutes leurs belles promesses . Leurs actions demeurent décevantes au grand jour .
Là où ils excellent , c'est la manière dont ils arrivent à endormir le peuple , usant de charme , de langages techniques , de politique fiction dont ils sont souvent les seuls à comprendre ...

Il arrive alors un moment où voter n'est plus une action d'expression libre , mais un geste scrupuleusement guidé et conditionné pour l'incitation au ralliement , pour l'acceptation de programmes fictions et de concepts politiques hors du temps . S'en suit alors tout un endoctrinement , tout un processus pour la  mise en place du leader (pour ne pas dire du gourou) avec son fameux programme de rêves .

Rien d'étonnant que l'inquiétude et la suspicion s'installent chez certains électeurs , et que ses derniers en ont assez de ce scénario , de ce jeu du vote !
Ils finissent par refuser de voter pour ses monarchistes de candidat , ceux là même qui ont le parti le plus puissant , qui ont le plus d’argent et qui ont de belles couvertures médiatiques …
Ne plus voter pour ces "enchanteurs" , c’est rechercher que le spectacle politique s'arrête et qu'il ne soit plus un jeu radiodiffusé , télévisé et internétisé …


Voter à tout prix , c'est prendre le risque de mettre une nation en danger !

Dans une société en perte de confiance , de valeurs et de bonheur , pourquoi s'enticher à toujours donner le pouvoir aux mêmes , à leurs partis , alors qu'ils ne cherchent qu'à être plus visibles et à s'orgueiller d'être meilleurs que les autres ?
Quand est ce que le peuple se réveillera et comprendra que dans le système actuel , tous les partis se ressemblent et se valent dans leur incompétence . Finalement , il ne reste plus que la recherche du pouvoir des chefs , de leur entourage et de leurs successeurs désignés qui demeure l'objectif .
Ainsi le système s’entretient de lui-même , empêchant toutes possibilités de repartir sur des bases saines.

Pourquoi continuer de voter pour des partis et des hommes si c’est pour donner la victoire à des camps qui ne sont plus forcement ceux qui apportent des solutions ?  Twisted Evil 
Il en résulte des déceptions et des mécontentements , aussi bien dans le camp au pouvoir que dans le camp adverse . Les élections sont malheureusement devenues à vocation de briser l’espoir , de diviser les hommes et de faire perdre la possibilité de cohérence entre eux .

Pourquoi s'enticher à voter pour les mêmes , à entretenir les mêmes désillusions quand on sait que l’avenir du système reste complexe et imprévisible ?
Que faut-il en conclure de ses éternels candidats qui promettent toujours monts et merveilles avec "force et conviction" , et qui pompeusement se prétendent être en mesure de faire des réformes pour apporter le changement dans la société ?
Ne sont-ce pas (dans le cas présent) des menteurs en puissance ?

Quels que soient les partis politiques , il en ressort que les illusions ne font que trop durer et personne ne sait à quels résultats aboutiront les mesures inadaptées qu'ils prennent .
Aujourd'hui , c'est la haine , les grèves  , les émeutes menaçantes , les hors la lois qui se multiplient ...

Qu'en sera t-il de demain ?


Le pouvoir , c’est le peuple

Quand le peuple exerce une souveraineté , voter à tous prix pour des candidats peu légitimes , c'est aliéner la souveraineté au profit des professionnels de l’élection !
Et quand les choses vont mal , pourquoi s'en prendre aux autres ?
C'est à nous même
qu'il faut s'en prendre , car c'est nous qui mettons en place ceux qui nous trompent ...

On entend souvent dire : "Il faut voter pour le changement". 
Mais honnêtement , les élections apportent-elles vraiment de vrais changements ?
Vois t-on le chômage reculé , l'inégalité se réduire , les abus de pouvoir s'estomper , les passes-droit et la  corruption disparaître , la justice se faire , la pauvreté en voie de disparition , les chances de réussite équitables pour tous ?
Ne bascule t-on pas de gauche à droite régulièrement sans pour autant que les choses changent vraiment ?
Est-ce que l’économie , l’écologie , l'équité , le travail , l’harmonie , la sécurité , le bonheur s'améliorent ?
Ne vivons-nous pas plutôt une crise systémique globale contre laquelle le vote semble malheureusement impuissant ?


Voter , un geste plein de conséquences

Il est vraie que le vote (dans son principe) est nécessaire et doit rester un geste de liberté , utile , réfléchit , dans une société qui a besoin de s'auto-gérer et de prendre des décisions . Il n'est absolument pas question de remettre en cause le principe du vote démocratique .
Par contre , ce qui ne va pas , c'est la société avec ses bases malsaines .

Aujourd'hui , voter pour les politiques , c’est rêver et croire qu’un candidat transformera le système .
C'est prendre le risque de perpétuer le peu de malléabilité de la société , de continuer à cautionner les profiteurs et la corruption latente .
C’est prendre le risque de refuser la synchronicité et l’harmonie de la société .
C’est prendre le risque de mettre en place des gagnants , mais aussi des perdants , avec les conséquences qui en découlent .
C'est imposer des idées à ceux qui ne les partagent pas et c'est les imposer par la force du plus grand nombre .

Voter pour les politiques actuelles , c’est encourager l’arrogance et le manque d'humilité . 
C’est participer (inconsciemment ou pas) à des conflits personnels entre individus qui veulent s'approprier le pouvoir .


Le vote ne suffit pas !

Est-ce démocratique de n'avoir comme choix pour s'exprimer que le "Oui" ou le "Non" envers un représentant et son programme , quel qu'il soit , déterminé par un groupe d'individus , alors que les citoyens n'ont pas été consultés pour son élaboration et n'ont eu que très peu d'informations ?
Est-ce démocratique de donner la parole que périodiquement (comme par hasard au moment des élections) , puis  ensuite , renvoyer les citoyens à une non-existence et laisser le pouvoir faire ce que bon leur semble sans rendre des comptes ?

De quels moyens dispose t-on vous et moi aujourd'hui , lorsqu'on se rend compte que notre représentant élu nous trompe et qu'il ne peut absolument pas tenir ses engagements ?
Doit-on se dresser contre son prochain , devenir un hors la loi , déclencher des grèves pendant que d'autres cogitent des émeutes ... ?
C'est cela la solution démocratique ?  No 


Le gaspillage d'argent
 
Que penser du gaspillage électorale (ses dépenses allouées à tous les candidats) , une situation encore plus absurde lorsqu'on sait qu'un seul tirera son épingle du jeu , souvent pour un programme de chimère ?
N'avons-nous pas conscience des sommes injectées dans ses campagnes et qui pourraient mieux servir à soutenir les plus démunis ?
Pourquoi le financement ne se limiterait-il pas aux bonnes volontés des candidats ?


Le système actuel , une aberration !

Le système , cet ensemble d'habitudes et de lois qui nous régissent a beaucoup d’inertie et s'impose fortement . D'élection en élection , celui qui se retrouve à la tête du pouvoir finit inéluctablement par ressembler à ceux qui lui ont précédé .
Quoi ! Vous ne l'avez pas constaté ?
Faut-il continuer à soutenir une telle aberration (par le devoir du vote) ?

Voter pour un représentant qui se dit légitime n’a de sens que si ce représentant à la volonté et les capacités d'exercer un contrôle sur le système .
Pensez-vous vraiment que c'est le cas ?  
 
Que chacun ait l'honnêteté de reconnaitre que les différentes politiques actuelles sont en faillite , que la société demeure lamentablement la même ( chômage , injustice , insécurité , inégalité , profit ...) .
Alors , vous conviendrez que parfois , s'abstenir de voter peut être Le moyen de ne pas cautionner un tel système et que , c’est avertir avant la catastrophe , c’est tirer la sonnette d’alarme , c’est crier que quel que soit le candidat et le parti élu , les choses ne changent pas vraiment et ont même tendance à se dégrader .

Et si effectivement rien ne change , pourquoi accuser un citoyen d'être passif s'il ne veut pas avoir une once de responsabilité dans une politique d'inertie ?
N'est ce pas un comble de l'accuser de ne pas participer à la mise en place de menteurs , de profiteurs , de fraudeurs , de dirigeants politisés qui n'apportent pas de vraies solutions à une société malade ?
 
Ne pensez-vous pas qu'il est facile d'accuser l'abstentionniste de se désintéresser de la politique alors que c'est un adversaire de l'immobilité , du sectarisme et de l'injustice ?
N'avez-vous pas compris que , ne pas voter , c’est un argument politique pour rejoindre la voie de la contestation ?

Ce n’est pas vouloir toujours repenser à son statut d’esclave , mais c'est vouloir l'abolir une fois pour toute .
Ne pas voter , c'est donner son avis éclairé en faisant comprendre (qu'en l'état actuel des choses) , aucun candidat n'est à la hauteur .

Le message est pourtant clair , l'abstentionniste c'est celui qui dit : " J'en ai marre de vos conneries !"  monkey


Tu ne votes pas , donc tu te tais !

Voilà un argument minable que certain n'hésite pas à dire !

Pensent-ils vraiment que seuls les gens qui votent ont le droit de s'exprimer ?
Ceux-là , se croient-ils être les élites , les véridiques , les purs , les durs ?
Ils se voilent la face , votent inconditionnellement pour leur "gourou" et se croient être les seuls à pouvoir se faire entendre .
Ces donneurs de leçon , voteraient-ils pour ceux qui ne partagent pas leur point de vue ou qui n'appartiennent pas à leur famille politique ?
Bien sûre que NON !

Alors pourquoi en serait-il autrement pour celui qui a décidé de ne pas voter pour des candidats qu'il juge être incompétents et pour lesquels il n'a aucune affinité (lui aussi) ?
Est ce un mal de ne pas appartenir à une famille politique ?
L'abstentionniste n'a t-il pas le droit (lui aussi) d'exprimer son refus de tel ou tel candidat , de tel ou tel programme politique ?
Si le respect du choix de position est valable pour les uns , pourquoi ne le saurait-il pas pour les autres ?


Quand un citoyen est en total désaccord envers un ou des candidats en lice , envers un ou des partis politiques (qui n'arrêtent pas de se rejeter mutuellement leurs incompétences) , que doit-il faire ?
Doit-il voter (coûte que coûte) pour mettre en place n'importe qui , pourvu qu'il fait son "devoir de bon citoyen" ?
C'est cela voter , c'est cela être libre et intelligent ?
  Suspect 


A quand la reconnaissance du vote blanc *** !


Forcer le vote (moralement ou par une loi) ne pourrait être concevable que si l'on prenait en compte le vote blanc et que si on lui donnait le poids d’invalider un scrutin . A ce moment là , une constituante devrait se former pour sortir de l’impasse .
Ainsi , la comptabilité du vote blanc pourrait établir le pourcentage réel de la représentativité !
Il faut à un moment arrêter de traiter les électeurs (qui ne veulent plus voter ou qui votent blanc) d'incivisme primaire , plutôt que d'affronter le vote blanc dont l'unique interprétation remettrait directement en question la légitimité des élus .

Si vous êtes de ceux et celles qui croyez au devoir , au pouvoir et à la légitimité du vote , comprenez alors ceux qui sont déçus (abstentionnistes et autres ...) et qui aspirent à la validité , à la comptabilité du vote blanc , un moyen d'exprimer que personne n'est légitime (à un moment donné) de diriger le pays .
Ces citoyens là n'adressent pas seulement un message de désapprobation , mais ce sont aussi des combattants qui ont une logique et des avis éclairés .

Ainsi , si tous les bulletins étaient pris en compte ,  bon nombre d'entre-eux passeraient du statut de "désintéressés , d'inactifs ou de négligents" à celui de "participants" et se rendraient aux urnes pour effectuer leur devoir de citoyen .
A la différence qu'ils ne voteront pour personne s'ils estiment que les candidats ne représentent pas du tout la collectivité avec ses problèmes .

N'en déplaise aux mauvaises langues , mais dans le système actuel , ne pas aller voter c'est ne pas accepter la mise en place de gou­ver­ne­ment qui gou­verne contre le peuple et éviter ainsi de réélire des éternels récidivistes avec leur soif du pouvoir , leur mensonge , leur égocentrisme , leur incompétence ...
L'abstentionniste , c'est sûrement celui qui est le plus conscient du "cinéma" des partis et de la "mise en scène" des candidats
acteurs . Il s'abstient alors de voter pour refuser leur jeu sur le thème de l'hypocrisie , de la magouille , de l'intéressement , du sectarisme , de l'incapacité  , de la division ...
Ne pas cautionner cela , c'est aussi faire preuve de bon droit et de devoir citoyen !

Ne vous méprenez pas , même si l'abstention est perçue comme un désintérêt pour la vie publique , elle est surtout un véritable choix politique actif consistant à ne pas se prononcer afin de montrer son profond désaccord .
Elle pose la question de la légitimité du pouvoir politique élu avec une faible participation .

Ceci étant dit , tant que les choses ne changeront pas et tant qu'il y aura une crise de la représentation , il faudra compter de plus en plus sur les abstentionnistes ou ceux qui votent blancs .

Bonne réflexion !
avatar
Eric G
Administrateur

Messages : 983
Bonbons coco Bonbons coco : 1782
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 56
Localisation Localisation : Ile de la Réunion

http://ericaeromodelisme974.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: S'abstenir de voter : c'est aussi un droit et un devoir !

Message  Eric G le Sam 17 Mai - 14:30



***  Le vote blanc est-il reconnu depuis la loi du 21 février 2014 ?

Non , absolument pas ! 

En effet , même si depuis le 1er avril 2014 , le vote blanc est comptabilisé (loi du 21 février 2014) , séparé des bulletins nuls il ne comptera toujours pas pour changer le destin d'une élection .
Si 75% d'abstention annule une élection , 99% de bulletins blancs ne pourra jamais l'annuler .

Les votes blancs sont désormais décomptés séparément des votes nuls et annexés en tant que tels au procès-verbal . Le nombre des votes blancs n’intervient toutefois pas dans la détermination du nombre des suffrages exprimés , mais il sera mentionné dans les résultats du scrutin .

Cette loi permet juste de comptabiliser les électeurs qui ont voté volontairement blanc .
En aucun cas il changera le résultat final puisqu'il ne sera pas comptabilisé dans les suffrages exprimés . Comme le dit le texte de loi , "il en est fait spécialement mention" . C'est donc une simple information et les électeurs ne pourront donc pas peser sur l'issue du scrutin .

Cette loi est un leurre !  monkey 


Si le vote blanc était comptabilisé comme suffrage exprimé , elle pourrait afficher une remise en cause des programmes proposés lors des élections . Mais ce n'est pas le cas et c'est volontairement que les grands partis politiques rejettent le principe , d'où cette mascarade de loi voté sur le vote blanc .
La loi votée n’ayant pas un caractère de sanction , elle n’est donc pas véritablement une loi et ne changera rien à ce que nous connaissons .  Evil or Very Mad


Comprenez bien ceci !

Si on comptabilisait les votes blancs dans les suffrages exprimés et que , lors d'une élection les votes blancs étaient majoritaires , cela voudrait dire qu'aucun leader de l’état ne pourrait être élu puisque conformément à la constitution il doit l’être à la majorité absolu des suffrages exprimés .
Cela constituerait une vraie avancée démocratique dans la décision du peuple !
Malheureusement , ceux qui ont créé cette loi ne prennent pas en compte une des opinions légitimes du peuple et croient qu'un petit desserrement du principe sera suffisant . Selon eux , on ne peut que voter que pour choisir ... les choisir bien entendu . Eh bien c'est INADMISSIBLE !

C'est regrettable !  Mais quand il le faudra , nous seront toujours très nombreux à continuer à choisir la seule expression protestataire qui reste l'abstention , et cela  malgré sa nuisibilité pour la démocratie !

A savoir : 
87% des Français considèrent que les responsables politiques ne se préoccupent pas ou peu  des gens comme eux . Devant ce fort sentiment , le phénomène abstentionniste a donc encore de beaux  jours devant lui si les autorités continuent de faire le sourd sur le ras le bol du peuple et que l'on ne veuille toujours pas comprendre l'expression profond du vote blanc . Celon la volonté du peuple , il doit  réellement peser dans la balance d'une élection , au point de l'a remettre en cause .
avatar
Eric G
Administrateur

Messages : 983
Bonbons coco Bonbons coco : 1782
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 56
Localisation Localisation : Ile de la Réunion

http://ericaeromodelisme974.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum