BIENVENUE VISITEUR !



" L'équilibre doit absolument imprégner le Monde , tant au niveau individuel que collectif , pour que l'harmonie et la paix puissent s'installer . " - Eric G -
---------------------------------------------------
WEB SDR TRAFIC 11M
OU
-----------------------------------------------------
MUSIQUE DE FOND
--------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------

----------------------------------------------------



---------------------------------------------------------


Derniers sujets
» Mon livre d'or !
par Invité Mer 31 Mai - 1:06

» Notions astronomiques à retenir
par Eric G Dim 26 Mar - 5:32

» Actualité , magazines et liens divers
par Eric G Lun 13 Fév - 14:32

» L'abri d'observation : une option devenu une nécessité !
par Eric G Jeu 9 Fév - 9:35

Visiteurs

compteur de visite
RADIO LOCALE
*************************************

*************************************
ACTUALITES LOCALES

Linfo.re : information et actualité a la reunion

LA REUNION SUR GOOGLE MAP



L'abri d'observation : une option devenu une nécessité !

Aller en bas

02112016

Message 

L'abri d'observation : une option devenu une nécessité !






SAINT-LOUIS (REUNION)
Longitude : 55° 24' 43'' E
Latitude : -21° 17' 17'' S
Locator : LG78QR


Fin 2015 , alors que je concrétisais un vieux rêve et me lançais dans l'observation du ciel , j'ai dû subitement  arrêter toute activité à cause de gros ennuis de santé .
1 an plus tard , affaiblis par la maladie , mon matériel d'observation est devenu trop lourd et trop encombrant pour moi .

De ce constat , le rêve de posséder un jour un petit local d'observation s'est transformé en une nécessité , ceci afin de reprendre mes activités !

Je travaille donc sur un projet de construction d'abri qui sera fait en bois et
qui sera construit sur la terrasse de la maison . 

 Cette terrasse dispose de quelques mètres carrés et se situe sur le toit . L'abri sera forcément d'une architecture simple .
Je privilégie une forme cubique et l'ouverture au ciel se fera par simples volets rabattables sur charnières . 

A l'intérieur , mon Skywatcher 250/1200 PDS Explorer sera monté sur Eq6 SynScan GoTo équatorial et reposera sur son trépied d'origine . 

Le scope sera enlevé qu'en cas d'extrême mauvais temps et dans ce cas précis , l'abri sera renforcé par un système d'haubanage .

L'étude de faisabilité est en cours et elle répondra aux conditions environnementales existantes  :
- légère pollution lumineuse au niveau du sol  
- obstacles naturels sur une zone d'observation 
- échanges thermiques fréquents spécifiques à la zone 

En dehors de la surface restreinte disponible , ces conditions sont les autres raisons qui m'obligent à construire un abri fixe .

Le maintient des cloisons autour du télescope me serviront de barrières . 

Lors de la fermeture du toit , le tube sera mit à l'horizontal et parallèle aux murs . Je ferais en sorte qu'il n'occasionne aucune gêne .
Quoi qu'il en soit , des lisses supérieures pourront être rajoutées pour gagner plus de hauteur .

Altitude du site : 460 m
Surface de l'abri : 5,14 m²


2017 sera l'année de ce projet !
Je l'espère en tout cas et sera fonction de ma santé !
Ainsi , des solutions seront apportées aux soucis de transport , aux séances avortées  , aux longues heures de montage , de réglage et de démontage .
La délicate mise en station ne sera plus un problème .

J'espère pouvoir commencer mes observations dans ses conditions idéales et
apprécier les avantages de soirées organisées ou improvisées , opérationnelles en très peu de temps ...

Very Happy  


Dernière édition par Eric G le Mer 29 Mar - 21:24, édité 22 fois
avatar
Eric G
Administrateur

Messages : 981
Bonbons coco Bonbons coco : 1780
Date d'inscription : 05/06/2012
Age : 57
Localisation Localisation : Ile de la Réunion

http://ericaeromodelisme974.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

L'abri d'observation : une option devenu une nécessité ! :: Commentaires

avatar

Message le Sam 28 Jan - 8:40  Eric G

UN PEU DE TECHNIQUE
SUR LA MISE EN OEUVRE DE L'ABRI





L'ossature : bois






Dans le classement mécanique , le sapin , l'épicéa et le mélèze sont en C30 , le douglas en C24 , le pin de type sylvestre en C30 , le chêne en C35 .
Plus le chiffre est élevé et plus le bois est résistant .
L'ossature doit théoriquement avoir une résistance d'au moins 24 .

Dans le classement à risque  garantissant la durabilité du bois (insectes , termites , pourriture , champignons) , l'ossature nécessitera d'avoir au moins le risque 2 , ce qui signifie que le bois doit être à l'abri des intempéries .
Les risques 3 et 4 signifient que le bois peut être non abrité et en contact direct avec le sol .






La semelle d'assise




Pour faire simple , afin d'éviter le contact du bois avec l'humidité du sol , on choisira un bois de classe 3 ou 4 pour la lisse basse et pour plus de protection , on l'entourera d'un feutre bitumé .
   La lisse basse d’assise est généralement en résineux (épicéa , sapin , douglas , pin) avec un classement structure C18 ou C24 .

En temps normal , on réalise une semelle d'assise faite de lambourde , entourée d'un feutre bitumé et fixée à la dalle .
Ensuite , la lisse basse ne doit pas être fixée sur la semelle d'assise , mais être solidaire à la semelle d'assise par les mêmes fixations (ancrage chimique) .

La vraie fonction de la semelle d'assise est d'offrir une assise parfaitement de niveau et sans gauchissement .




L'ancrage


La distance d'ancrage entre les points de fixation sera de préférence de 50 cm en moyenne (zones cyclonique) .

Le bois de la lisse basse
Il est conseillé un bois par traitement autoclave (procédé de traitement qui permet aux essences de bois de devenir imputrescibles) .
Il existe différentes classes de traitement des bois par autoclave . Les plus courantes sont les classes 3 et 4 .
La classe 4 est réservée aux bois en contact permanent avec le sol et/ou avec l’eau douce .
Entretient : il est conseillé d'appliquer une fois par an un mélange d'huile de lin et d'essence de térébenthine en proportions égales .







Le scellement : de type chimique




L'injection d'une résine chimique est privilégiée pour un ancrage extrêmement solide . Il faudra remplir à moitié la profondeur du trou avant application de la tige filetée .


Exemple d'utilisation : pour une tige de 10 mm , le trou sera de 12 mm (foret de12) , la profondeur d'ancrage de 120 mm , l'épaisseur minimale du béton de 150)






La jonction des angles : boulonnage




1 : Boulonnage
d : Distance entre les boulons = 50 cm



Quelques fixations poteaux













Les bras de contreventement





Il faudra privilégier le boulonnage , car il présente plus de résistance au cisaillement et à l’arrachement .
Les bras de contreventement seront installés à tous les angles de chaque cloison .









 La lisse haute : doublage 






Cela permet de renforcer la structure ou pour gagner un peu plus de hauteur .







L'isolation 




Dans un premier temps , seul le pare vent /pare pluie sera installé .
Utilisation de panneaux de fibre de bois hydrofugée composés de parafine et de sulfate d'alumine .
Ou encore par des écrans souples d'un complexe de trois couches en polypropylène , directement posés sur les panneaux de contreventement .





Le bardage : de type emboitable




Bardage en clin préparé emboîtable







La finition d'angle par baguette









Le toit : volets rabattables






Utilisation de contreplaqué Bakélisé de 18 mm








Charnière T










Fermeture excentrique avec verrouillage sécurisé




 Le toit sera de type volets rabattables .
Ils seront au nombre de 2 et seront au format de 2 feuilles de contreplaqué Bakélisé (Eukalyptus) de 18 mm d'épaisseur (250X122) , caractérisé par un recouvert phénolique qui le rend imperméable .

Pour accroitre la protection contre l'humidité et les UV , les panneaux seront peint avec un hydrofuge de toiture (Sody Flex PT) . Il faudra préalablement mettre une couche de primaire d'accroche après avoir légèrement ponçé la surface .

Au niveau des 2 contacts de jonction (quand les volets seront fermés) , une lame d'acier de 10 cm de largeur sur 5 mm d'épaisseur sera collée et vissée de moitié sur le bord d'un des volets , et sur la surface restante on collera un joins qui viendra prendre appui sur l'autre volet , assurant ainsi l'étanchéité centrale du toit .
Ceci sera fait avant toute peinture .

La fixation des volets se fera par l'intermédiaire de 4 charnières aciers par volet .

L'étanchéité entre les cloisons et les volets sera assurée par l'intermédiaire d'un gros joins caoutchouc souple qui sera comprimé lors de la fermeture  .

A l'intérieur de l'abri , les volets seront crochetés par des fermetures excentriques .




Joint de Caoutchouc cellulaire (EPDM) 30/14 à structure cellulaire étanche .
Densité de 500 kg / m3 pour une bonne résistance au vieillissement et une bonne tenue aux basses et hautes températures . 





La porte et la fenêtre : cadre Z



Utilisation d'un assemblage de planches extérieures emboitables et d’un cadre de soutien Z . L’angle supérieur du Z est placé sur le côté des  charnières . 





Données de construction para cyclonique

https://constructionbois.bilp.fr/sites/constructionbois.bilp.fr/IMG/pdf/construction_paracyclonique.pdf


Dernière édition par Eric G le Mer 29 Mar - 21:58, édité 71 fois

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Sam 28 Jan - 20:26  Eric G

PLAN DE L'ABRI








PLAN DE LA MAISON + EMPLACEMENT DE L'ABRI









VUES 3D









Dernière édition par Eric G le Jeu 9 Fév - 9:36, édité 1 fois

Revenir en haut Aller en bas

Message   Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum